Pour lutter contre les risques inhérents à ce fléau qu’est la sédentarité, qui touche 37 millions de Français, la société lance Dynamoove.

Comment inciter les Français à bouger et à lutter contre la sédentarité ? Dynacare, acteur de la santé connectée, commercialise son programme Dynamoove. Il propose à ses utilisateurs une approche du mouvement personnalisée, ludique et non-contraignante, leur permettant ainsi de devenir acteurs de leur santé de façon durable.

Dynamoove est commercialisé auprès des compagnies d’assurance, mutuelles, groupement de pharmacies, entreprises et collectivités. Il s’agit d’une gamme de programmes alliant conseils et technologies connectées. Sa vocation est d’agir sur les comportements à risque de ses utilisateurs en vue de promouvoir une santé durable.

Afin de pérenniser l’activité physique de ses utilisateurs (retraité, salarié ou personne atteinte d’une maladie chronique), Dynacare propose à l’utilisateur d’augmenter ses chances de rester en forme notamment en vieillissant et de baisser sa consommation médicamenteuse. Ses programmes sont validés par un Comité scientifique placé sous la présidence de l’IRBMS (Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport santé) et de son médecin en chef Patrick Bacquaert. Elle ambitionne ainsi d’offrir une approche de la santé plus personnalisée et plus préventive, rendue possible par l’utilisation des nouvelles technologies.

Ainsi, à travers un capteur d’activités, d’une application mobile et d’une plate-forme web communautaire, Dynamoove relance, en 4 étapes, l’activité physique naturelle de l’utilisateur, par des exercices adaptés à son mode de vie et à ses habitudes. A commencer par le diagnostic, dès la première semaine : le capteur enregistre l’activité physique naturelle de l’utilisateur et mesure son niveau de sédentarité. Des données complétées par un questionnaire d’évaluation des facteurs de risque sur l’appli mobile. Au terme des 7 premiers jours, l’utilisateur reçoit par mail son bilan sport santé, validé par un médecin de l’IRBMS. Ce résumé est accompagné d’une recommandation sport santé (pratiques conseillées, pratiques à éviter) et d’un programme d’activité physique personnalisé. Si des points de vigilance ou d’éventuels facteurs de risque ont été détectés, le médecin de l’IRBMS adresse également à l’utilisateur un mail l’invitant à consulter son médecin traitant (21 jours plus tard l’utilisateur reçoit une relance, pour vérifier qu’il a bien consulté son médecin traitant).

Le deuxième axe permet d’établir des objectifs hebdomadaires préconisés et basés sur une unité de mesure de l’activité physique naturelle, appelée le Moove. Ils encouragent l’utilisateur à marcher et à bouger davantage au quotidien. Le capteur, qui enregistre l’activité physique, indique régulièrement à l’utilisateur son score, et ce qu’il lui reste à faire pour atteindre ses objectifs.

Par ailleurs, dans le cadre d’un troisième axe, l’accompagnement est proposé à travers une plate-forme web communautaire et des coaches, véritables community manager experts du mouvement ; ils dialoguent régulièrement avec l’utilisateur et veillent à stimuler sa motivation.

Enfin, à chaque fois que l’utilisateur atteint ses objectifs, il accumule des Healthy, monnaie virtuelle créée par Dynacare. Elle lui permet de bénéficier de chèques de réduction auprès des partenaires de Dynacare.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine