business

Le mouvement de concentration se poursuit sur le terrain de la protection sociale. Avec des regroupements aboutissant à la constitution de véritables mastodontes. Le regroupement des activités de Réunica et d’AG2R La Mondiale va entraîner une nouvelle redistribution des cartes sur le terrain de la protection sociale. Le nouveau groupe est appelé à gérer un quart des retraites complémentaires en France.

Réunica, quatrième groupe de protection sociale français, a choisi de convoler en justes noces avec le groupe AG2R La Mondiale, un des acteurs principaux de la protection sociale en France et l’une des premières SGAM significatives constituées dans le pays. Une sélection effectuée sur la base des dossiers émis à la fin du troisième trimestre 2012. Exit les deux autres solutions évoquées ces derniers mois dans les milieux autorisés, à savoir Malakoff Médéric, l’autre poids lourd, et Apicil. « Nous sommes très fiers que ce grand Groupe qu’est RÉUNICA, ait retenu AG2R LA MONDIALE pour constituer un nouvel ensemble, qui gérera un quart de l’activité retraite complémentaire en France et s’affirmera comme un des tout premiers acteurs de l’assurance de personnes. Nous sommes très heureux de la perspective de nous unir à RÉUNICA, dont nous partageons les valeurs de solidarité, de proximité et d’exigence. », expliquent Edwina Lamoureux, Présidente et Franck Mougin, Vice-président de l’Association sommitale AG2R La Mondiale.

Chez Reunica, l’on justifie cette décision par les complémentarités que présentent les deux entités notamment sur les plans humain, de la solidité financière, des impacts vis-à-vis de la clientèle et de l’informatique. Sur ce dernier point, il est à rappeler que Systalians, GIE informatique de ce groupe paritaire, est fortement structuré et constitue un pôle important qui a su se positionner comme un levier de développement pour le groupe. Ce pôle héberge déjà les activités  retraite des deux tourtereaux dans le cadre de l’Usine Retraite, programme communautaire mis au point pour les régimes Agirc/Arrco. Selon François Chabal, du groupe Léon Cogniet, qui a conduit bon nombre de rapprochements dans le secteur de l’assurance, « la qualité de l’outil informatique joue généralement un rôle important dans ce genre de projet. Des synergies sur ce volet apporteront certainement des économies d’échelle au nouveau groupe . Et une meilleure efficacité opérationnelle.”

Dès que la maison-mère de Systalians, présente sur les branches retraite, prévoyance, santé et épargne, pourra fusionner avec AG2R La Mondiale d’ici janvier 2015, le nouveau groupe deviendra un acteur de premier plan dans la retraite complémentaire en France, en volume. Selon les observateurs, la volonté de sauvegarder les emplois et les marques des deux groupes affichée par AG2R La Mondiale aura constitué un critère discriminant fort.

Sur le terrain, le nouveau groupe devrait progressivement s’attaquer à la définition d’une trajectoire cible. Comme préalable, ce rapprochement sera soumis à la fédération Agirc et Arcco, et au Centre Technique des Institutions de Prévoyance (CTIP). Bien entendu, l’aval de l’autorité de la concurrence sera également nécessaire.

Cette entrée dans le giron d’AG2R La Mondiale devrait aboutir à la genèse du premier acteur de la retraite complémentaire en France. Avec des chiffres impressionnants : plus de 25 milliards d’euros de cotisations annuelles dont 16 milliards d’euros en retraite complémentaire et le différentiel en assurance de personnes.

A travers cette opération, Réunica, qui est très présent sur le terrain de la retraite, entend se développer davantage sur le marché concurrentiel. Dans sa besace, ce groupe apporte également une réserve de fonds propres significative : 708 millions d’euros en assurance de personnes et 380 millions en fonds de gestion de retraite complémentaire.

Photo: FreeDigitalPhoto.net  

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine