Par ces heures de digitalisation poussée, la porte d’entrée à chaque banque ou assurance prend de plus en plus une connotation virtuelle. Vous l’aurez compris, le site Web devient le point de contact privilégié entre l’entreprise et son écosystème. L’adapter à tous les supports d’interaction devient incontournable.

Il est lointain, le temps des sites web vitrines de première génération. Figés, ils étaient plutôt réservés à l’institutionnel. Et ont, un temps, fait la fierté de leurs propriétaires. A l’image de l’art technologique, ces plates-formes évoluent sans cesse, prenant en compte les attentes du marché, parfois même, suscitant le besoin. A l’heure du digital généralisé, aucune entreprise qui se respecte ne saurait se contenter de ces vitrines obsolètes. Pas même celle de deuxième génération, marquées par un dynamisme relatif et ouvert sur l’interaction avec le client. Car aujourd’hui, à l’heure de la 4G, un nouveau standard de site Web a vu le jour sous les coups de boutoirs répétés des interactions mobiles.

Face à ces dernières, la réponse intuitive a d’abord été d’ouvrir les interactions issues de Smartphones et de tablettes à ces espaces fixes. Beaucoup persistent encore dans cette stratégie suicidaire, faute de culture digitale ou de moyens. Avec le résultat que l’on sait : un rendu inadapté sur le GSM ou la tablette avec pour corollaire l’abandon de la navigation. Inutile de dire que dans un contexte de vente en ligne, autant abandonner. D’autres ont adaptés leur site fixe à la navigation mobile. Evolution. Mais peuvent mieux faire.

La nouvelle génération de sites Web permet de basculer dans un nouveau monde. Les assurances, banques et la quasi-totalité des acteurs de la finance viennent de moderniser leurs sites. L’occasion de proposer aux internautes deux plates-formes désormais distinctes, multicanal oblige. D’un côté, un site fixe et de l’autre sa version mobile. Les courbes du volume de connexions de ces deux espaces se sont très vite croisées, les interactions avec le mobile ayant bondi exponentiellement. Ce qui, au passage, prouve bel et bien que le besoin en la matière était légitime.

La particularité de cette nouvelle génération de sites est de proposer une interface homme machine en Responsive Design. Autrement dit, le contenu du site Web s’adapte à chaque support de communication. Très apprécié dans un contexte de vente en ligne qui impose une analyse ergonomique pertinente. La conception de la nouvelle Appli de la Société Générale a connu, sur ce point, un moment très important, l’objectif étant de faciliter au maximum la navigation sur ce site mobile.

Au-delà de ces exigences, la rapidité de traitement des interactions reste le point le plus critique à surveiller. En d’autres termes, un site alléchant qui propose une qualité de service médiocre offrira un taux de rétention/transformation faible. En fait, les sites marchands de dernière génération exigent robustesse et qualité. Le cas échéant, ils seraient vite décriés sur les réseaux sociaux auxquels ils proposent de plus en plus l’accès.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine