Une enquête conduite par Nielsen pour le compte de DELL apporte des éléments de réponses.

Selon cette étude, ces composants sont désormais entrés dans les mœurs des entreprises. Hormis au pays du Soleil levant, 83 % des décideurs signalent que les tablettes sont, « soit comprises dans l’offre informatique de leur entreprise, soit actuellement en cours d’évaluation, et/ou qu’ils permettent aux employés d’utiliser leur propre tablette. En Chine (82 %), aux EAU/en Arabie Saoudite (74 %), aux É-.U. (73 %), au Brésil (73 %), au R.-U. (68 %), en France (61 %), en Inde (59 %), et en Russie (51 %), la majorité a indiqué qu’il s’agissait d’une offre standard de leur service informatique. Plus de la moitié en Russie (58 %), en Inde (57 %), en Chine (52 %), et aux É-.U. (51 %) autorise les employés à utiliser des tablettes achetées avec leurs propres moyens, tandis qu’au moins la moitié en Chine (59 %), aux É-.U- (53 %) et en Inde (50 %) autorise les employés à utiliser des tablettes personnelles achetées avec l’aide financière de la société »

Autre enseignement, les tablettes sont bien accueillies par les collaborateurs dans tous les pays, sauf en Inde. Dans ce contexte, Android apparaît comme système d’exploitation le plus fréquemment utilisé au monde pour les tablettes ; Windows et iOS sont également assez répandus. En fait, l’OS de Google est très utilisé en Inde (91 %), au Brésil (87 %), en Russie (87 %), en Afrique du Sud (26 sur 32 répondants*), en Chine (79 %), aux EAU/en Arabie Saoudite (79 %), en France (69 %) et au R.-U. (69 %). Quant à Windows, il était en tête de liste aux E.-U. (72 %) et iOS au Japon (69 %). Aux É-.U., au R.-U., en Chine, et aux EAU/ Arabie Saoudite, les trois types de système d’exploitation étaient identifiés par une majorité de décideurs informatiques comme étant utilisés sur les tablettes de leur entreprise.

Quelle valeur apporte ce composant mobile ? La productivité apparaît comme son premier atout. Car elle offre la possibilité de travailler plus facilement tout en voyageant, apporte un meilleur service à la clientèle sans oublier un meilleur accès à l’information hors du bureau, etc. En France, cette augmentation de la productivité est estimée à au moins 10 %.

De même, les tablettes répondent aux attentes des utilisateurs et les dépassent même, pour 77 % des cas en France et 59 % au Royaume-Uni. Par ailleurs, 65 % des décideurs prévoient de déployer des tablettes aux USA, 76 % en Chine, 49 % en France.

Du reste, la sécurité constitue l’une des préoccupations des décideurs en matière d’utilisation. Parmi ceux qui ne proposent pas actuellement de tablettes ou qui sont en train d’en évaluer l’usage, une majorité des répondants des pays considérés met en avant ce phénomène.

 

 

Méthodologie

Aux États-Unis, les 250 interviews ont été menées auprès de décideurs informatiques de 18 ans et plus, employés à temps plein dans des entreprises comptant au moins 500 employés, et ayant une influence majeure sur les décisions d’achat informatiques. Les autres pays devaient répondre aux mêmes critères de participation mais la taille de l’entreprise était d’au moins 200 salariés. Le nombre de personnes interrogées était de 150 au Royaume-Uni, 152 en Inde, 152 au Japon, 153 en Chine, 154 au Brésil, 152 en France, 102 en Russie, 77 en Émirats Arabes Unis/Arabie Saoudite et 77 en Afrique du Sud.

 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine