jeunes actifs

L’amélioration de la performance énergétique des industries françaises est un levier efficace pour renforcer leur compétitivité, qui nécessite des investissements structurants. Face à cette évidence, un autre constat s’impose : en France, seules 12 % des entreprises industrielles agissent de manière structurée pour améliorer leur performance énergétique sur le moyen à long terme.

 Lancé en septembre 2019 et destiné aux acteurs de l’industrie et du financement, INVEEST, programme de montée en compétence pour le financement de l’efficacité énergétique et du bas carbone dans l’industrie, permet de lever les freins et vise à accélérer les investissements dans des solutions de performance énergétique industrielle.

30 collaborateurs des banques BNP Paribas, du groupe Crédit Agricole et HSBC sont entrés dans la communauté INVEEST. Ils témoignent.

Aujourd’hui, la transition énergétique fait partie intégrante de la stratégie des entreprises et des industries. Si ces dernières souhaitent mettre en place des actions concrètes en ce sens, des investissements importants sont parfois indispensables pour financer les projets. Or les financeurs, c’est-à-dire les banques – et plus précisément les chargés d’affaires, ont un réel besoin de montée en compétences sur ces sujets.

Selon Pierre-Marie Sachot, Senior Manager chez HSBC France, en charge des sujets de finance durable, « une meilleure compréhension des projets d’efficacité énergétique est la clé pour répondre favorablement aux besoins d’accompagnement et de financement de nos clients, au-delà du travail d’acculturation de nos équipes aux enjeux de développement durable que nous avons d’ores et déjà déployé. Clairement, le programme INVEEST nous permet de parler le même langage que nos clients sur un sujet très technique pour mieux comprendre leurs attentes, et être capables d’être force de proposition dans la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique, et ainsi faciliter le financement de ce type de projets. »

Si le sujet de l’efficacité énergétique monte en puissance, ses outils et ses mécanismes de financement sont encore trop mal connus dans l’industrie pour que des actions rentables soient mises en œuvre à la hauteur de leur véritable potentiel. Les acteurs bancaires qui sont les relais naturels pour accompagner les industriels à financer leurs projets se mobilisent sur le sujet de l’efficacité énergétique, ce qui lève un frein au déploiement de projets.

 « Le programme INVEEST permet d’aborder d’autres sujets que les aspects strictement financiers avec nos clients industriels, et donc d’élargir nos échanges. Pour améliorer le financement en faveur de l’efficacité énergétique, il est impératif de mobiliser et rapprocher les maillons de la chaîne de décision : les chargés d’affaires mais aussi les directeurs généraux, financiers, achats et industriels. INVEEST mobilise cette communauté financière pour faire converger les attentes et activer le financement de projets », explique Maximilien Thivolle, Chargé d’affaires Grandes entreprises au Crédit Agricole d’Ile-de-France.

 « INVEEST fournit immédiatement des outils pratiques et opérationnels qui vont nous permettre de faciliter et d’accélérer la mise en œuvre », précise Maya Dupray, Directrice projets transition énergétique pour la clientèle Entreprises chez BNP Paribas.

Véritable hub d’outils d’aide à la prise de décision, INVEEST met en effet à disposition de l’ensemble des participants des études, des analyses et des baromètres mais également des cas pratiques et des outils concrets d’évaluation. « Un projet d’efficacité énergétique présente de multiples bénéfices non-énergétiques, et le programme INVEEST fournit des clés pour prendre en compte ces bénéfices dans le calcul du retour sur investissement. Il apporte également une palette d’outils pour parler le même langage que nos clients industriels et les conseiller au mieux sur les solutions financières les plus adaptées à leurs projets énergétiques », conclut-elle.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine