Pascal Viginier, ex vice-président de l’Académie des technologies en 2017-2018, a été élu président de l’Académie des technologies pour une période de deux ans (2019-2020). Il a pris ses fonctions le 1er janvier 2019, et succède à Bruno Jarry. L’assemblée plénière a renouvelé également la gouvernance de l’Académie, en procédant le 14 novembre 2018 à l’élection des membres du bureau, du conseil académique, des comités, ainsi que des présidents de commissions, pour la période 2019-2020. Edwige Bonnevie a été élue déléguée générale et Dominique Vernay, vice-président.

Dans le cadre de son discours inaugural du 9 janvier, Pascal Viginier, s’est déclaré confiant dans une France qui « se projette dans l’avenir, avec une volonté de développement par le progrès technologique et les innovations de rupture ». La France est devenue « la première destination des investissements étrangers et l’environnement le plus favorable aux start-ups en Europe “mais, souligne-t-il, « il nous manque des ETI et des licornes ! ». Explications : « La France a beaucoup développé son système d’innovation technologique dans les vingt dernières années, mais celui-ci est devenu trop complexe pour les PME et les ETI. II est temps de le stabiliser et de l’évoluer pour le simplifier ». Le nouveau président de l’Académie des technologies a également abordé la question de l’acceptabilité des technologies par nos concitoyens et le rôle que doit jouer l’Académie pour restaurer la confiance : « Nous devons, a -t -il reconnu, « faire avec » une défiance des français envers les experts institutionnels », c’est pourquoi, « nous devons être à la fois le meilleur défenseur des technologies, mais aussi celui qui répond aux questions des citoyens sur ces technologies telles qu’ils se les posent; nous devons le faire, si besoin en coopération avec d’autres académies ». Il nous faut pour cela, a-t-il ajouté, « intégrer en permanence la dimension éthique et les questions des citoyens dons nos travaux».

Pascal Viginier a rappelé les priorités stratégiques de l’Académie pour les prochaines années. Parmi les priorités au niveau national figure en particulier la création d’un cénacle de chefs d’entreprise, présidé par Jean-Pierre Raffarin. Le cénacle sera lancé au 1er trimestre 2019 avec un premier noyau d’une dizaine de chefs d’entreprise.

Ancien élève de l’Ecole polytechnique (X 76) et de l’École nationale supérieure des télécommunications, Pascal Viginier est aujourd’hui inspecteur général chez Orange. Il rejoint le Groupe France Télécom-Orange en 1981, où il a occupé différents postes opérationnels informatiques et commerciaux. Il a été nommé directeur de la division “Recherche et développement” en 1998, puis directeur commercial France en 2006. De septembre 2009 à mars 201 0, il a piloté la préparation de la fusion d’Orange avec T-Mobile au Royaume-Uni, qui a conduit à la création de la nouvelle société Everything Everywhere, premier opérateur mobile au Royaume-Uni. Il a été ensuite pendant sept ans à la tête de la direction des systèmes d’information du Groupe France Télécom-Oronge. Délégué à la communication de l’Académie des technologies (2009-2014), il a présidé un comité ad hoc mis en place fin 2015 afin de réfléchir aux orientations stratégiques de l’Académie pour les dix prochaines années. Il est l’auteur de « La France dons l’économie du savoir : pour une dynamique collective”, rapport du groupe qu’il a présidé au Commissariat général au plan (La documentation française, 2002).

Pascal Viginier est Président de Télécom Sud Paris. Il est officier de l’Ordre national du mérite.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine