Simplification, gain de temps et traçabilité du conseil sont autant d’arguments qui ont motivé Nortia à proposer la signature électronique.
Dans un environnement métier marqué par une forte maturation du digital et une attente de réactivité par les clients, Nortia table sur la signature électronique. La solution mise à la disposition de son réseau de CGPI va leur permettre de faire face aux défis actuels et à venir auxquels ils sont confrontés.
Intégrée à leur interface de travail, la signature électronique va alléger le processus de souscription des contrats d’assurance vie et plus généralement des produits financiers complexifiée ces derniers années par le législateur, l’objectif étant de protéger le consommateur.
Grace à cet outil, la société met entre les mains de ses distributeurs un système source de gain de temps, de réactivité qui leur permet de se consacrer davantage à leur cœur de métier : écoute des attentes du client, devoir de conseil et aide à la prise de décision comme le préconise notamment la DIA 2, (directive d’intermédiation en assurance).

Faciliter le respect des conditions introduites par les normes parmi lesquelles la DIA

Désormais, grâce à cette solution baptisée Nortia 2.0, les CGPI auront besoin d’une signature unique, à savoir la convention de preuve, pour effectuer la totalité des opérations tout au long du cycle de vie d’un contrat. Suite à une proposition d’arbitrage adressée à un client, ce dernier pourra ou non la valider sur son téléphone portable, au même titre qu’un virement bancaire. Pour autant, cette automatisation ne rime pas avec économie de vérification  des équipes de Nortia, avant et après exécution des ordres des compagnies d’assurance.
La signature électronique sera opérationnelle au courant du mois de décembre 2014 pour les arbitrages. Elle sera progressivement étendue aux autres actes de gestion (rachats, versements, avenants, etc.), au cours du premier semestre 2015. Quant à la souscription en ligne, elle sera disponible un peu plus tard, au courant du second semestre de l’an prochain.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine