Le bancassureur vient de lancer un nouveau service de déclaration de sinistres via un SMS Objectif : faciliter la tâche aux assurés des Caisses d’Epargne victimes d’intempéries.

Face à l’intensification des événements climatiques de ces dernières années avec pour corollaire de nombreux dégâts sur fond de désarroi des populations des régions concernées, le bancassureur a lancé ce service pour accélérer les processus et apporter un serveur de meilleure qualité aux assurés.

Quid du mode opératoire de cette prestation ? En cas d’épisode climatique majeur, les souscripteurs des contrats Mon Auto et Moi et Assur’Toit, respectivement assurances automobile et multirisque habitation de la Caisse d’Epargne, seront avertis par SMS du risque climatique de type « tempête, gel, phénomène orageux ou inondation » à venir ou en cours dans leur région.

Le même support leur permettra ensuite, en cas de risque avéré, d’accéder directement à un formulaire simple de déclaration de sinistre et sans avoir à télécharger une application. Ce questionnaire complété est ensuite directement adressé à Natixis Assurances pour être traité.

Grâce aux réponses fournies par l’assuré, « Natixis Assurances identifie automatiquement, à l’aide de son outil d’analyse sémantique des e-mails, les dossiers à traiter en priorité, selon leur degré de gravité. Les télégestionnaires reçoivent une synthèse de la situation et peuvent ainsi rappeler les assurés en situation d’urgence pour les prendre en charge dans les meilleurs délais », indique le bancassureur.

Pour ce dernier, une telle innovation « répond à un besoin spécifique lié à la situation d’urgence dans laquelle les assurés sont plongés en cas d’épisode climatique exceptionnel. Les assurés déclarent leur sinistre et n’ont plus qu’à attendre que leur assureur les rappelle. Il simplifie également le traitement des demandes en les priorisant et en les adressant directement au télé-gestionnaire compétent. »

Face une concurrence exacerbée, les acteurs de l’assurance décident de jouer de plus en plus la carte du client roi. Cela passe notamment par les attentions apportées à la gestion d’un sinistre, moment délicat s’il en est, de la vie d’un contrat. Mais, comme l’expliquent certains experts, la refonte de la fonction indemnisation est réalisée assez timidement car l’on devrait plutôt assister à une véritable révolution, l’assurance du particulier – c’est d’elle qu’il s’agit – étant devenue un produit de consommation courante. Et, de ce point de vue, mérite une SAV à la hauteur de ses caractéristiques.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine