Dans le cadre de la Directive MIFID 2 applicable dès le 3 Janvier 2018 et visant à réformer tous les marchés financiers européens, les entreprises et les services d’investissement, la SGAM Covéa a décidé de ne pas imputer ns charges de la recherche externe à ses clients. On le sait, l’une de ses mesures concerne l’encadrement du financement de la recherche externe.

Une recherche apportée par les courtiers

La recherche externe est en général apportée par des courtiers aux sociétés de gestion et payée par les clients via les frais de transaction. Les sociétés recourant à cette recherche auront bientôt le choix de continuer de facturer son coût directement à leurs clients (sous réserve de mettre en place un budget ex-ante et un reporting ex-post renforcé) ou de le prendre en charge sur leurs fonds propres.

Face à cette alternative, Covéa Finance a opté de prendre en charge ces frais sur ses propres ressources. En claie, ces ne seront donc pas imputés aux clients dans le cadre des frais de transaction. Cette mesure s’appliquera aussi bien à la gestion individuelle « Mandat » qu’à la gestion collective « OPC ». Les OPC ne sont pourtant pas visés par la réforme MIFID 2. En fait Covéa Finance a décidé de ne pas faire de distinction entre ses clients.

Selon Hélène Dyé, directrice adjointe des gestion cette structure, « Cette décision était une évidence pour Covéa Finance dans la mesure où l’essentiel de la recherche est produite en interne grâce à ses équipes dédiées. Ce choix lui permettra d’optimiser la maîtrise des coûts dans ce domaine en simplifiant les mécanismes de facturation et de paiement des frais de recherche, le tout dans l’intérêt de ses clients et des épargnants du groupe Covéa. »

Dans le cadre de la recherche externe qu’elle peut être amenée à utiliser, Covéa Finance a mis en place depuis quelques années, un système de suivi et d’évaluation de sa consommation. Depuis plus de dix ans, elle s’appuie en priorité sur ses équipes de recherche interne faisant preuve d’une capacité d’analyse reconnue lui permettant d’anticiper les évolutions de son environnement.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine