Profitant du Microsoft experiences18, qui se déroule les 6 et 7 novembre au Palais des Congrès de Paris, Microsoft annonce avoir reçu la certification Hébergeur de données de santé (HDS). Grâce à cette certification, l’ensemble des acteurs de la Santé va pouvoir bénéficier de la puissance du Cloud Microsoft disponible depuis les data centers français et la mettre au service de parcours de santé toujours plus performants et plus proches des patients.

L’un des principaux enjeux de la transformation numérique des acteurs de la Santé réside dans la protection des données des patients, reconnues pour leur très haut niveau de sensibilité. La certification Hébergeur de données de Santé modifiée en juin dernier ouvre de nouvelles perspectives à l’ensemble du secteur : en proposant un nouveau standard de sécurité reconnu et validé par des tiers de confiance pour développer une relation transparente entre les patients, les professionnels de santé et le partenaire Cloud en charge d’héberger les données ; en permettant de dépasser les phases d’expérimentation pour déployer à grande échelle, depuis un Cloud public, des projets innovants jusqu’alors conduits à l’échelle d’un établissement ou d’un service. Chacun va en effet pouvoir s’appuyer sur des ressources inédites pour appliquer les nouvelles technologies comme l’Intelligence artificielle ou la réalité mixte au domaine de la Santé ; en facilitant le partage des informations entre médecins de ville, spécialistes hospitaliers et personnels médico-sociaux intervenant auprès du même patient.

La certification accordée à Microsoft s’applique à l’ensemble de ses services Cloud proposés depuis la France : Azure et Office 365, disponibles dès l’ouverture des quatre data centers en mars dernier, ainsi que Dynamics 365 qui le sera courant 2019. Elle ouvre de nouvelles opportunités pour le secteur français de la Santé, tant en termes de circulation de l’information que d’un meilleur suivi du patient.

Tous les acteurs, à commencer par les hôpitaux, pourront également s’appuyer sur Azure pour développer de nouvelles applications intelligentes ou utiliser les applications tierces hébergées sur Azure illustratives de la santé du futur : santé prédictive, télémédecine, suivi thérapeutique pointu.

« Nous attendions avec impatience la localisation des data centers Microsoft sur le territoire français alliée à la certification Hébergeur Données de Santé pour nous permettre d’accélérer le développement des outils collaboratifs au sein de l’AP-HP, premier groupement hospitalier européen » commente Laurent Treluyer, Directeur des Systèmes d’Information de l’AP-HP.

« Nous sommes fiers de nous engager auprès de Microsoft dans le développement d’offres pour le secteur de la Santé » souligne Christophe Jodry, Directeur des Offres e-Santé et PCI DSS de Claranet, acteur majeur des services Cloud en Europe, spécialisé en infogérance d’applications critiques et en transformation digitale. « Nos clients pourront ainsi bénéficier de solutions et services architecturés sur la plateforme cloud Azure afin de répondre au plus près aux enjeux métiers et de conformité de ce secteur. »

« Depuis sa création en 2013 à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM), Ad Scientiam collabore avec les chercheurs de la Pitié-Salpêtrière pour mettre au point ses dispositifs médicaux logiciels. Le traitement des volumes massifs de données collectées représente une opportunité extraordinaire pour la recherche et la prise en charge des patients mais également un challenge technologique. La plateforme Microsoft Azure permettra désormais d’effectuer l’ensemble des traitements de données : du stockage sécurisé au déploiement de nos modèles et algorithmes d’IA. », commente Liouma Tokitsu, CEO de la start-up Ad Scientiam.

Cette nouvelle distinction s’ajoute à l’ensemble des certifications et garanties proposées par Microsoft depuis la France. Elle a été accordée au nom des autorités françaises par le BSI Group, le partenaire certificateur de Microsoft. Outre une expertise avancée au niveau de la norme ISO 27001, sur laquelle la certification Hébergeur de données de santé repose, le BSI Group est également reconnu en France pour sa connaissance du secteur de la santé et de ses enjeux. Elles permettent à l’ensemble des organisations et entreprises françaises de bénéficier du meilleur du Cloud dans le respect de la réglementation en vigueur en matière de protection des données et de respect de la vie privée.

Encadré

La certification ISO 27001 revue tous les ans et l’adoption des clauses contractuelles types définies par l’UE ; la reconnaissance par le G29 du niveau élevé de protection de la vie privée des services Cloud Microsoft, 1er fournisseur de Cloud à se conformer à la première norme ISO internationale en matière de respect de la vie privée (ISO 27018). La transparence avec les clients de Microsoft France sur ses engagements contractuels et évidemment, à l’heure du RGPD, la réversibilité afin que chacun puisse récupérer ses données et applications métiers, quand il le souhaite. La région parisienne est par ailleurs l’une des premières régions Azure à bénéficier de la mise en œuvre de Zones de Disponibilités pour une garantie de disponibilité et de service de 99,99%. 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine