MetLife France se développe toujours auprès des Conseillers en Gestion de Patrimoine et courtiers. Il muscle son dispositif Formation validante DDA pour tous les intermédiaires d’assurance.

Fidèle à sa stratégie de diversification, MetLife France a lancé sa nouvelle solution de Prévoyance en septembre 2018 et baptisé Super Novaterm Prévoyance – avec le souhait d’apporter à la fois une solution aux courtiers et CGP, mais aussi une maîtrise de l’expertise. Dans ce cadre, plusieurs roadshows visant à former leurs réseaux d’intermédiaires ont été organisés partout en France et notamment à Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille ainsi que des sessions de formation en partenariat avec l’Anacofi.

Par ailleurs, afin d’être en conformité avec les nouvelles exigences de la réglementation DDA, les intermédiaires d’assurance doivent désormais suivre une formation de 15 heures et répondre au devoir de conseil intégrant la Prévoyance.

Face à ses réalité, MetLife a souhaité renforcer son dispositif en proposant une formation validante de qualité, pour tous les intermédiaires d’assurance. IL a ainsi créé un partenariat avec une société de formation, DeepMark, et l’association de Conseillers en Gestion de Patrimoine : l’ANCDGP.

Le principe est simple : MetLife fournit le fond du contenu sur la prévoyance, et DeepMark a en charge la création des outils pédagogiques, dispense la formation, gère tous les documents pour la validation officielle de la formation et effectue le suivi de la qualité.

– l’ANCDGP, en tant que conseil scientifique de la formation, vérifie et valide le niveau du contenu proposé.

La qualité sera suivie et accessible à tous : après chaque session les participants devront évaluer la formation, et les statistiques seront mises en lignes sur le site web de l’ANCDGP.

Plusieurs objectifs seront visés dans le cadre de cette formation : maîtriser les obligations liées à la directive de Distribution des assurances, améliorer la qualité de la relation client, approfondir ses connaissances sur des sujets techniques tels que la prévoyance.

Enfin, Le contenu de la formation  prévoit 1 journée de 7h en présentiel + 8 heures en e-learning.

– La journée présentielle : la matinée sera consacrée aux piliers de la DDA : gouvernance produits, informations clients, conseil et suivi dans la durée, transparence de la rémunération et formation continue.

L’après-midi sera dédiée à la prévoyance (en présence d’un inspecteur MetLife) : les risques pesant sur les personnes, notamment les travailleurs Non-Salariés (TNS) et dirigeants d’entreprise, l’audit nécessaire préalable à toute recommandation, les garanties possibles, et des éléments techniques tels que la clause bénéficiaire.

La Formation sera dispensée dans toute la France, du 25 juin à Aix-Marseille jusque fin juillet 2019 dans un premier temps, et proposera une alternance d’apports théoriques et de cas concrets.

– Pour la partie e-learning, 21 modules de 30 à 45 mn seront proposés au choix, tels que : vérifier la bonne compréhension par le client des risques financiers pris au moment de l’investissement, valider l’adéquation entre le profil risque du client et le marché cible, respecter le cadre règlementaire et législatif dans sa proposition, la prévoyance, la temporaire-décès, la santé.

Selon , précise Rénald Lair, Directeur Commercial Exécutif de MetLife France,  « nous sommes très heureux de dispenser une formation de choix à nos réseaux d’intérmédiaires d’assurance. La prévoyance nécessite en effet un véritable accompagnement dans le conseil et l’acte de vente pour délivrer la meilleure solution auprès des TNS, dirigeants d’entreprise et particuliers. La formation préalable de nos 35 inspecteurs associée aux expertises pointues de nos partenaires, tels que l’ANDCGP et Deepmark, permettront d’accompagner au mieux nos courtiers et CGP sur les exigences actuelles de leur métier. Ils pourront ainsi satisfaire plainement au devoir de conseil, en intégrant la prévoyance dans leur recommandation globale. Rappelons que la prévoyance répond à de réels besoins des assurés actuellement non couverts, et permet également aux intermédiaires d’assurance de dynamiser leur portefeuille grâce à une activité pérenne et stable avec une gestion simple.»

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine