L’assureur militant enregistre un chiffre d’affaires consolidé de 3,5 milliards d’euros en 2017, en progression de 73,3 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent. Une augmentation qui s’explique notamment par la croissance soutenue de l’activité non vie du groupe (+ 2,5%) à 2,8 milliards d’euros. Parallèlement, le nombre de sociétaires est en hausse sachant que 36 000 nouveaux ont rejoint MAIF et Filia-MAIF. Ainsi, 2017, comme 2015 et 2016, a donc été marquée par un développement solide et permettra au groupe de relever avec certitude l’objectif de 140 000 nouveaux sociétaires inscrit dans son plan stratégique 2015-2018.

Cette performance a notamment été rendue possible par la fidélité exceptionnelle des sociétaires malgré un contexte de concurrence renforcée depuis la mise en œuvre de la loi Hamon. Cette fidélité s’explique également par un excellent niveau de service proposé aux assurés qui permet à la MAIF de figurer, pour la 14e année consécutive, sur la première marche du Podium de la relation client. Au 31 décembre 2017, le chiffre d’affaires du groupe MAIF en assurance vie progresse de 1 % à 748 millions d’euros, dans un contexte où la collecte nette du marché recule de 58%, selon les chiffres de la FFA. Sur l’année, Parnasse MAIF enregistre une hausse de son nombre d’adhérents (+27 000).
Selon Pascal Demurger, Directeur général du Groupe MAIF,  «cette performance remarquable dans un environnement très incertain témoigne de la pertinence des orientations stratégiques du groupe, fondées sur une satisfaction élevée de nos sociétaires et l’engagement exceptionnel de nos 7 500 salariés.»
Le résultat net part du groupe s’élève à près de 184 millions d’euros, en hausse de 44 %, malgré une sinistralité climatique particulièrement élevée et une nouvelle année de modération tarifaire par rapport au marché. C’est la seconde meilleure performance des dix dernières années pour le groupe. La MAIF parvient ainsi à générer des excédents réguliers pour financer sereinement son développement et ses investissements. Au 31 décembre 2017, le groupe dispose de fonds propres à hauteur de 2,7 milliards d’euros, en hausse de +7,3 % par rapport à 2016.
«En 2017, la MAIF a été audacieuse et innovante. Elle s’est donné les moyens d’accroître sa performance au bénéfice de ses sociétaires. Avec la bonne tenue de son développement et ses très bons résultats économiques, la MAIF fait la démonstration qu’elle sait attirer et fidéliser aujourd’hui et encore plus qu’hier. Ces résultats valident nos choix stratégiques et nous invitent à poursuivre avec enthousiasme sur la voie que nous avons tracée. » estime Dominique Mahé (Président du Groupe MAIF).

 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine