Cette nouvelle structure fruit des efforts du Pôle Finance innovation et de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF) constitue un groupe thématique de réflexion sur les nouveaux enjeux de l’analyse financière et de l’analyse crédit. Objectif :  mieux contribuer au financement des entreprises. La finalité est de produire dans les prochains mois un ensemble de recommandations pour une analyse plus efficace, permettant des financements plus accessibles, à travers des outils plus simples et à des coûts adaptés.

Alain Leclair, Président d’honneur de l’AFG (Association Française de la Gestion Financière) est l’initiateur de ce projet. Et en garantit le pilotage en synergie avec la SFAF, avec l’appui d’A2 Consulting et de Claire Chaves d’Oliveira, rapporteur du groupe.

Ce lancement intervient dans un contexte économique où le financement des entreprises, et tout particulièrement et tout particulièrement celui des PME et ETI, connaît une profonde mutation liée à la désintermédiation et aux évolutions réglementaires majeures, ce qui ouvre la porte aux marchés financiers pluriels : appels publics, placements privés, prêts directs, financements participatifs.  Ces derniers viennent compléter les financements bancaires classiques. Selon les créateurs d’Analytika, « une telle dynamique mouvement ne saurait s’opérer sans un recours accru à l’analyse financière qui a vocation tant à valoriser les entreprises et leur potentiel (pour les actions) qu’à mesurer leur risque de solvabilité (pour les dettes) ainsi que les autres dimensions extra financières (environnement, sociales, gouvernance…), indispensables à tout investisseur ou créancier. » Un changement qui pose la question du financement de l’analyse, du renouvellement de son modèle économique, voire de sa re-monétarisation.

En fait, pour les PME et PMI, le modèle d’analyse financière classique est inadapté car « trop cher, trop long, trop spécifique. Il faut réinventer de nouveaux outils, pour certains, mutualisés. Comment faciliter la communication et le dialogue entre le monde de la finance et celui des PME ETI ?  Comment mieux appréhender leur solidité financière et leur potentiel ? Comment les aider à renforcer leurs ressources, tant en fonds propres qu’en dettes ? Comment inciter les entreprises à mieux communiquer, avec l’appui des professions comptables, leurs données financières et économiques, tout en respectant leur besoin de confidentialité et de simplification ? », s’interroge Analytika. Pour ses géniteurs, « des pistes s’ouvrent du côté du développement des FinTech en France. Une approche nouvelle du traitement des données notamment via la modélisation, expertise française reconnue, peut heureusement compléter la capacité d’analyse fondamentale reconnue des professionnels français et l’interaction indispensable avec les chefs d’entreprises. Des nouvelles places de marchés confrontant émetteurs et emprunteurs ayant recours notamment aux technologies numériques devraient également concourir à la diversification et l’élargissement des sources de financement de ces PME-ETI.

D’ores et déjà, les auditions des parties-prenantes sont déjà en cours auprès d’un panel d’analystes, d’entreprises, d’investisseurs, de régulateurs, de gérants, de comptables, de FinTech, et d’entreprises détentrices de données.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine