Il réalise un Chiffre d’affaires consolidé de 6 208 millions d’euros. pour un résultat net – part du Groupe : 195 millions d’euros, des fonds propres de 3 105 millions d’euros et un ratios combinés : 98,8% en IARD et 96,2% en Santé/Prévoyance . Quant au taux de couverture du SCR groupe, il s’élève à 231% sous Solvabilité 2.

Suite à la levée des obligations de publication comptable en normes IFRS, le groupe Macif a choisi d’établir ses comptes dans le référentiel français (FGAAP). Des comptes ont été établis au 31 décembre 2017, à référentiel comptable comparable, pour faciliter l’analyse de la situation financière.
Dans la poursuite du plan stratégique #macifutur, l’année 2018 constitue un très bon exercice pour le groupe Macif, qui voit ses efforts de transformation porter ses fruits tant sur le plan du développement que sur celui des résultats économiques.

Avec plus de 5,4 millions de sociétaires à fin 2018, soit près de 70 000 sociétaires supplémentaires sur l’exercice, le groupe Macif a connu un développement soutenu, notamment sur les métiers IARD et Santé/Prévoyance, et maintenu un niveau de croissance en phase avec ses objectifs stratégiques.

Répartition du chiffre d’affaires Groupe en 2018

Le chiffre d’affaires du Groupe s’élève à 6 208 M€ en 2018, en progression de 0,8% par rapport à 2017. Pour le secteur dommages, les cotisations acquises augmentent de 0,9% à 3 210 M€ (+1,7% hors modification du mode de comptabilisation des primes à émettre). Le secteur Santé/Prévoyance atteint un chiffre d’affaires de 1 056 M€, en évolution de 4,8% par rapport à 2017. En raison d’une nouvelle baisse des versements sur les supports euros (-3%), l’encaissement brut du secteur Finance Epargne s’établit à 1 942 M€, en repli de -1,5% sur l’exercice, ce malgré le bond de +22% de la collecte sur les supports UC.

Assurances Dommages

Le métier IARD/Dommages, avec 3 210 millions d’euros de cotisations acquises, contribue pour 52% au chiffre d’affaires consolidé du Groupe. En assurance automobile, la Macif couvre 6,0 millions de contrats (+1,0%) pour un chiffre d’affaires consolidé de 1 966 millions d’euros (+1,0%). En assurance habitation, la Macif assure 4,3 millions de contrats (+1,1%), pour un chiffre d’affaires de 878 millions d’euros (+1,1%). Au total, la Macif a enregistré un gain net de 140 000 contrats en IARD sur
l’exercice.

Grâce à un ratio combiné qui se maintient en deçà de 99% et à une marge financière qui atteint 172 millions d’euros, le secteur Dommages contribue pour 128 millions d’euros au résultat net consolidé part du groupe.

Santé/Prévoyance

Le métier Santé/Prévoyance, avec 1 056 millions d’euros de cotisations acquises, apporte 17% du chiffre d’affaires du Groupe. Les cotisations s’élèvent à 879 millions d’euros en Santé (+4,0%) et 177 millions d’euros en Prévoyance (+8,8%), hausse liée à la dynamique commerciale engagée suite à la rénovation de certains contrats prévoyance (Garantie Décès et Garantie Emprunteur). À fin 2018, le groupe Macif compte près de 1,4 million de personnes protégées en santé et 700 000 assurés en
prévoyance, confirmant ainsi son rôle croissant en matière de protection sociale complémentaire.

Malgré un ratio combiné qui augmente légèrement (96,2%) et grâce à une marge financière stable à 22 millions d’euros, le secteur Santé/Prévoyance contribue pour 34 millions d’euros au résultat net consolidé part du groupe.

Finance/Épargne

La Finance/Epargne, avec un encaissement de 1 942 millions d’euros, représente 31% du chiffre d’affaires du Groupe. En assurance vie, la part de la collecte sur les supports en unités de compte poursuit sa progression pour atteindre 4,8% en 2018, traduisant la diversification croissante de l’épargne des souscripteurs. Depuis mars 2019, cette stratégie de
développement s’appuie également sur une nouvelle offre patrimoniale (Jeewan Patrimoine). Sur l’activité bancaire, le Groupe compte près de 172 000 clients soit une hausse de 6,9% par rapport à fin 2017, correspondant à 122.000 comptes à vue et 66 000 livrets bancaires, en augmentation de 8,3% sur un an.

Le montant de l’épargne gérée atteint 22,6 milliards d’euros, en progression de 2,3%. Grâce à une marge financière qui atteint 48 millions d’euros,
le secteur Finance/Epargne contribue pour près de 30 millions d’euros au résultat net consolidé part du groupe.

Poursuite du plan#macifutur et perspectives 2019

Le plan stratégique #macifutur vise à projeter le groupe Macif comme un acteur de référence des assurances de biens et de personnes à horizon 2020, tout en faisant de son modèle mutualiste un élément de différentiation moderne et attractif, au bénéfice des sociétaires.
Concrètement, l’année 2018 a permis de mettre en place au 1er janvier une nouvelle gouvernance politique autour de 10 régions, d’engager une animation des territoires par les délégués nationaux en lien avec les 1 390 délégués de proximité, de renforcer celle-ci avec les sociétaires au travers d’actions d’agendas mutualistes, de prévention et d’investissements dans des fonds territoriaux, preuves de l’attachement de la Macif à la proximité avec ses sociétaires.

Dans le cadre du plan stratégique #macifutur, l’année 2018 a par ailleurs été marquée, sur le plan technique, par la concrétisation de chantiers clés pour l’avenir du Groupe, comme par exemple : – La mutualisation des flux de relation sociétaire à distance (téléphonie, après-vente). – La signature de son nouveau modèle social.

  • Le lancement de la co-entreprise « Prévoyance Aésio Macif » qui produit les offres de prévoyance des deux groupes.

En 2019, le Groupe poursuivra le déploiement de ses ambitions stratégiques, avec pour principaux objectifs : – de faire aboutir le projet de rapprochement avec le groupe Aésio pour former, à horizon 2020, un acteur mutualiste de premier plan en France sur les métiers des assurances de biens et de personnes, – d’optimiser son modèle de distribution, – d’adapter aux défis à venir son organisation, – d’accompagner la mise en œuvre de son nouveau modèle social, – d’engager la réflexion
sur un nouveau plan stratégique pour la période 2021-2023.

Commentant ces résultats, Alain Montarant, Président du groupe Macif, déclare, « Forte de ses bons résultats depuis 4 ans, la Macif peut aujourd’hui engager sous l’impulsion du Comex et du Conseil d’administration de la Sgam Macif, des premiers travaux pour assurer la continuité du plan # macifutur avec un nouveau plan stratégique pour la période 2021/2023 baptisé « Générations engagées ». Ce plan est destiné à réaffirmer le modèle mutualiste du Groupe, véritable ADN de la Macif depuis les années 1960. S’appuyant sur ses « deux jambes », politique et technique , le groupe
Macif se veut plus que jamais être un acteur de premier plan et la mutuelle de référence du marché de l’assurance en France ». Et Jean-Marc Raby, Directeur général du groupe Macif d’ajouter : «le groupe Macif a confirmé en 2018 sa capacité à mener les transformations essentielles à sa pérennité et à générer des résultats supérieurs à sa trajectoire stratégique, avec pour seule affectation le renforcement de ses fonds propres qui ont progressé de 50% depuis 2012. Avec 70 000 sociétaires supplémentaires en 2018, la mutuelle illustre l’attractivité de son modèle d’assureur mutualiste sur l’ensemble de ses métiers. »


Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine