Crédits Photo : Groupe APICIL à Vaise - Loic Vendraeme - Licence Creative Commons

Le groupe de protection sociale a levé le voile sur ses activités de l’année 2014. Une année émaillée de différents événements parmi lesquels des innovations digitales, une rentabilité en hausse, de nouvelles offres et une certification qualité.

Selon Apicil, ces différents facteurs ont contribué à l’amélioration de ses résultats de l’an dernier. Un des indicateurs de cette bonne santé est la hausse du montant des cotisations en assurance de personnes, qui enregistre une flambée de 25 %. Le  résultat net atteint 40 M€, en embellie de 43 %.

Pllus généralement, l’assurance de personnes totalise 1,3 Md€, une flambée portée notamment par une croissance de 50 % de l’épargne individuelle. De son côté, l’activité Santé-Prévoyance continue également de progresser.

Quid de la retraite complémentaire ?  Elle a engrangé une collecte de 1,5 Md€ et affiche un taux de réalisation des indicateurs COM (Contrats d’Objectifs et de Moyens) de 96 %.

Ces bons chiffres contribuent à une meilleure maîtrise des frais et un redressement technique confirmé par un résultat d’exploitation positif (23 M€) ainsi qu’un résultat net part du Groupe de plus de 40 M€. Les fonds propres ont également augmenté de 5 %, à 910 M€ et d’une amélioration du ratio de résultat sur fonds propres à 4,6 %. Ainsi, le groupe APICIL couvre près de 4 fois l’exigence réglementaire en matière de ratio de solvabilité (Solvabilité 1).

Si le développement organique est au rendez-vous, le groupe joue également la carte de la croissance externe et des partenariats. Il a ainsi signé des accords avec Miel Mutuelle et Solimut en 2014. Point d’orgue de cette ouverture, l’acquisition  de Skandia en début d’année. Une opération qui renforce son positonnement sur le terrain de l’assurance vie.

Par ailleurs, pour améliorer sa qualité de service, le groupe a engagé une démarche qualité couronnée par la certification de l’ensemble de ses activités engagée depuis 2013 et qui voit son aboutissement en 2015. Analysant ces résultats, Philippe Barret, directeur général du groupe APICIL, a déclaré : « le groupe Apicil n’a pas adopté le changement comme mode de fonctionnement, mais l’a choisi comme moteur d’innovation et d’excellence. Les résultats présentés cette année démontrent la solidité et la vitalité de notre modèle. »

Quid de l’avenir ? Sur le terrain de l’épargne, « l’accent sera mis sur l’intégration de Skandia, la construction de synergies de développement et le renforcement de la part des unités de compte dans l’encours. Enfin, 2015 verra la poursuite des travaux d’excellence opérationnelle en vue d’améliorer les ratios de frais, d’adapter l’organisation en vue d’une plus grande efficience pour continuer à renforcer la compétitivité. Autant de chantiers qui participent de la dynamique d’adaptation de l’entreprise aux enjeux de son marché », indique le groupe.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine