Comment faire pivoter une entreprise traditionnelle et la basculer dans le modèle complexe du digital ? Là où bon nombre d’acteurs multiplient discours et autres réunions, la Société Générale a opté pour du concret pour se transformer. Ainsi est né le technopole Dunes, de Fontenay-sous-Bois (94).

Il trône près du RER A et offre aux passagers rêveurs une image futuriste. Connu sous le nom de Dunes, ce technopôle a vocation à incarner la vision digitale du groupe. Futuriste. Elle reprend la majorité des modèles organisationnels et technico-fonctionnel du monde digital qui ont fait le succès des jeunes pousses et que les acteurs traditionnels veulent mais ne savent pas toujours importer : co-construction, agilité, collaboration. Vous avez reconnu-là les concepts pour lesquels ces acteurs recrutent à tour de bras des jeunes pousses et investissent massivement sans toujours se transformer comme ils aimeraient.

En mettant en place une telle structure, le groupe bancaire entend, en réalité, faire basculer le mastodonte qu’il est, sans heurt, dans l’univers digital. Comment faire adhérer ses milliers de collaborateurs à cette nouvelle culture numérique ? Traditionnellement, elle se serait lancée dans de grands discours incantatoire qui pourraient faire avancer le débat ; mais avec du concret, en l’occurrence les Dunes, il table sur du concret. Les projets conduits dans cet environnement accordent la part belle aux pratiques digitales sans choquer les collaborateurs. Un exemple, l’adoption d’outils digitaux a été l’occasion de mettre en place une nouvelle méthode de travail ; le développement d’un chat bot a permis de mettre en place une assistance plus souple qui a été réalisée grâce à des méthodes de travail nouvelles. Aujourd’hui, 8 000 utilisateurs l’ont adoptée sans accrocs, en quelques mois.

En fait, au sein des Dunes, les décisions sont prises différemment. Les pratiques qui auraient entraîné un processus décisionnel long et lourd y sont détournées et aboutissent, en l’espace de quelques semaines. Une façon pragmatique de saluer l’esprit start-up.

Bien entendu, on y vit dans un autre monde mais très vite la réalité des tarifs nous rattrape, même si la société Générale assure que ce n’est pas là, le nerf de la guerre. Il serait ailleurs, dans la culture. En cela le groupe pourrait avoir raison, car la culture n’a réellement pas de prix. Si vous en avez l’occasion, allez-y, le modèle vaut son pesant de jeunes pousses réunies. Il est plus structurant que tous les discours réunis.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine