Après une année 2012 désastreuse et le soupçon de reprise constaté en 2013, l’ancien placement préféré  des Français a repris des couleurs l’an dernier, confirmant son attractivité sur un marché où le Livret A pâtit de la pénalisante législation qui le frappe.

Selon Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne, « l’assurance-vie a été la grande gagnante de l’année 2014 avec une collecte nette de 21 milliards d’euros quand le Livret A enregistré une décollecte de 6,13 milliards d’euros. » Pour autant, le dernier mois de l’année 2014 affiche un résultat en repli par rapport aux mois précédents.

Au-delà de ce constat, le cru 2014 se caractérise par une collecte affirmée malgré un environnement économique et financier peu porteur. Pour autant, la collecte enregistrée reste largement en retrait par rapport à celles du début des années 2000.

Pour expliquer cette situation, Philippe Crevel a mis en avant différents arguments : « le maintien de taux de rendements relativement élevés a joué en faveur de ce produit dont l’encours atteint désormais 1515 milliards d’euros. Les moindres tensions financières sur les dettes publiques et l’éloignement de la crise financière ont contribué à restaurer la confiance vis-à-vis de l’assurance-vie. Le taux de rendement des fonds euros pour 2014 est de 2,5 % en baisse de 0,3 point par rapport à 2013, diminution qui est moins forte que la contraction de l’inflation. » Et le directeur du Cercle de l’Epargne d’ajouter : « la pérennisation du régime fiscal de ce produit par le Gouvernement a rassuré les épargnants qui ont été échaudés par les mesures prises en 2012. Avec la fiscalisation accrue des livrets bancaires aux faibles taux de rendement et celle des comptes titres, la compétitivité de l’assurance-vie s’est améliorée. »

Enfin, en cette période de publication des taux servis par les assureurs sur la vie, le Cercle de l’Epargne rappelle que les Français sont à la recherche de rendement et acceptent de prendre plus de risques. Les unités de compte dont le rendement a été de 4,7 % en 2014 contre 8 % en 2013 ont fortement progressé l’année dernière, +27 %. Elles représentent 20 % de la collecte nouvelle, marquant une petite rupture. »

 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine