L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) demande au grand public une grande vigilance au sujet de la commercialisation du contrat d’assurance Immo Horizon Vie de ce porteur de risques.

DRAVYA Life AG a son siège social au Lichtenstein et exerce son activité dans l’Hexagone en libre prestation de services (LPS). Il a suspendu la commercialisation de son contrat d’assurance Immo Horizon Vie depuis le 1er septembre 2014. Et ne peut la reprendre sans autorisation de son autorité de contrôle, à savoir la Finanzmarktaufsicht Liechtenstein (FMA). Une information confirmée par l’autorité de contrôle du Liechtenstein.

Connu également sous le nom de « Robustus Immo Horizon Vie » dans les documents marketing, le produit Immo Horizon est un contrat d’assurance vie individuel dont les fonds sont investis sur une unité de compte unique « Immo Croissance Allemagne » définie comme « un fonds interne collectif ».

Dans une communication, l’ACPR en appelle à la vigilance de la clientèle au sujet de toute proposition de vente du contrat « Immo Horizon VIE / Robustus Immo Horizon Vie ». De même, elle invite les personnes ayant souscrit ces contrats en France à lui signaler toute difficulté qui y est liée, sans préjudice des demandes formées auprès de l’autorité de contrôle du Liechtenstein.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine