Le 9 novembre 2016, l’Académie des technologies, réunie en assemblée plénière, a procédé à l’élection des membres du bureau, du conseil académique, des comités, ainsi que des présidents de commissions, pour la période 2017-2018. Alain Bravo est élu président de l’Académie des technologies pour un mandat de deux ans (2017-2018). Et succède à Alain Bugat.

Diplômé de l’Ecole polytechnique et de l’Ecole nationale des télécommunications, Alain Bravo a consacré toute sa carrière aux télécommunications et à l’économie numérique : au sein du ministère des postes et télécommunications, tout d’abord ; au sein d’entreprises – dont SFR et Abhexis, qu’il a fondées ; puis à l’école d’ingénieurs Supelec, qu’il a dirigée pendant 9 ans.

Dans son discours inaugural, prononcé le 11 janvier en assemblée plénière, Alain Bravo a déclaré qu’il souhaitait, lors de son mandat « garder le cap » en restant en première ligne sur les thèmes prioritaires que sont notamment « l’enseignement professionnel, l’apprentissage et plus généralement la culture technologique et son positionnement par rapport à la culture scientifiqueCes thèmes sont au cœur de la stratégie nationale de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ils sont au cœur de la Nouvelle France industrielle et de l’impact de l’innovation sur l’emploi ».

Alain Bravo, X-Télécom, Ingénieur général des Télécommunications, a débuté sa carrière à France Télécom, où il dirigea le cabinet de Gérard Théry, directeur général des communications, avant de devenir, en 1980, directeur de la production.

En 1985, il rejoint la Compagnie générale des eaux, où il est nommé, en 1987, directeur général adjoint de la division télédistribution et crée la Société française de radiotéléphonie (SFR) dont il est PDG de 1988 à 1992. En 1992, il devient vice-PDG de la Compagnie financière du radiotéléphone – Cofira, filiale de la Compagnie générale des eaux. En 1995, il crée un nouvel opérateur de télécommunications, Siris, intégré par la suite dans le Groupe Numéricable-SFR.

Fin 1995 intègre Alcatel en tant que président de la division réseaux mobiles. Il devient directeur de la recherche et de la technologie en 1998 et conseiller du président, Serge Tchuruk en 2000.

Il quitte Alcatel en 2001 et crée Abhexis, société de conseil en transfert de technologie. A ce titre, il dirige notamment à l’Association nationale de la recherche et de la technologie (ANRT) l’opération FutuRIS, prospective sur le système français de recherche et d’innovation (2003-2004).

Il est nommé directeur général de l’école d’ingénieurs Supélec en 2004 et exercera ses fonctions jusqu’en 2013 contribuant à la création de CentraleSupélec dont il sera le président de transition pendant le premier semestre 2015.

De mars à octobre 2007 puis de novembre 2008 à avril 2009 il préside la Fondation de coopération scientifique Digiteo-Triangle de la physique (devenu en 2011 Fondation de coopération scientifique Campus Paris-Saclay). Il est également président de la Société de l’Electricité, de l’électronique et des technologies de l’information et de la communication (SEE, 2006-09), vice-président de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI, 2008-2013), président de Pasc@line (2012-2013), une association qui a pour objet de promouvoir les métiers et les formations dans le domaine de l’informatique.

Depuis 2014, Alain Bravo est président des conseils scientifiques des IRT Jules Vernes à Nantes et M2P à Metz, instituts dédiés aux innovations industrielles dans les matériaux. Depuis 2015 il est président du conseil de gouvernance de Télécom Saint Etienne – TSE. Il est également président du conseil scientifique et pédagogique du Data ScienceTech Institute créé en 2015 à Sophia Antipolis.

Un bureau élu pour une durée de 2 ans

Le bureau de l’Académie des technologies pour la période 2017-2018 est constitué de :

  • Alain Bravo, président -Ancien directeur général de Supélec
  • Bruno Jarry,vice-président – président de la commission Biotechnologies de l’Académie des technologies, ancien directeur scientifique du groupe Tate & Lyle
  • Olivier Appert, délégué général -Président du conseil français de l’énergie, comité français du World Energy Council. Ancien président d’IFP Energies nouvelles.
  • Alain Bugat, président honoraire sortant – Vice-président du Conseil d’administration de NucAdvisor, ancien Administrateur général du Commissariat à l’Energie Atomique.

Yves Bamberger, président du comité des travaux, membre de droit du conseil académique, participe au bureau.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine