En 2014, la Société Générale à versé 1.800.000 euros à 50 associations partenaires au titre de la générosité de ses clients particuliers, une somme qui a progressé de 26% en un an. Comment la banque s’organise-t-elle pour collecter une telle somme ?

Les français seraient de plus en plus solidaires. C’est en tout cas, ce qu’annonce la Société Générale pour évoquer sa collecte record. Il faut reconnaître que depuis 2008, l’établissement a su mettre en place une véritable gamme de produits solidaires pour inciter ses clients à être plus généreux.

Société Générale Offre Solidaire

D’une part, la carte Collection caritative, créée en 2008 permet au client de choisir une association à soutenir. A chaque paiement réalisé avec celle-ci, 5 centimes sont reversés par la banque à la cause sélectionnée.

D’autre part, une offre complète d’épargne solidaire donne au client la possibilité de choisir de reverser tout ou partie des intérêts produits par son livret d’épargne. Le don ainsi réalisé fait l’objet d’un abondement de 10% par la banque. Fait surprenant : alors que la tendance est à la décollecte pour les livrets, les sommes reversées en 2014 ont progressé de plus de 5%.

Plus récemment, l’offre de fidélisation Jazz a permis aux clients particuliers de convertir leurs points de fidélité en dons pour le Secours Populaire Français et la Croix Rouge Française. Là aussi, les dons sont abondés à hauteur de 66%.

Enfin, alors que les banques en ligne font toutes appels à la mécanique de parrainage rémunéré pour attirer de nouveaux clients, la Société Générale, reverse systématiquement 5 € au Secours Populaire dès lors qu’une ouverture de compte sous parrainage est réalisée.

Vers un don plus modeste et plus régulier ?

Globalement, la logique du “donner moins, plus souvent” semble faire son chemin. Les sommes données sont plus raisonnables mais le don est plus régulier, car indolore.

La Société Générale n’est pas la seule à l’avoir compris. Dans cet esprit, Microdon, entreprise sociale et solidaire se qualifiant de pionnière dans le domaine de la générosité embarquée, a lancé “l’arrondi”. L’objectif : arrondir le montant des opérations financières du quotidien et reverser les centimes à des associations. En présentant son concept à la conférence TEDx Paris 2013, Pierre-Emmanuel Grange avait d’ailleurs fait sensation.

C’est justement en association avec cette jeune pousse que BNP Paribas propose l’offre Simplidon qui consiste à reverser chaque mois à une association de son choix les centimes de son compte courant.

Le marché des associations en plein essor

L’annonce de cette collecte record a aussi été l’occasion pour la banque rouge et noire de rappeler que le marché des associations se porte bien. Fort d’un réseau d’une centaine de conseillers spécialisés répartis sur tout le territoire, le marché des associations compte actuellement 120 000 associations clientes et a réalisé en 2014 un produit net bancaire supérieur à 100 millions d’euros. A titre de comparaison, le PNB de Boursorama, la filiale de banque en ligne du groupe, s’élevait en 2013 à 207 milllions d’euros.

Cette progression de part de marché doit être mise en perspective avec une conjoncture compliquée pour le milieu associatif. On constate effectivement depuis quelques années une baisse des aides publiques et une incitation des pouvoirs publics à aller chercher des financements dans le privé. Naturellement, les associations sont de plus en plus amenées à solliciter leur banque pour faire face à ce contexte de transformation.

Au delà de la logique financière, n’oublions pas une chose : travailler avec les associations est souvent bon pour l’image de marque d’un établissement financier auquel on reproche souvent (à tort ou à raison) de ne pas financer l’économie réelle. Manifestement, la Société Générale semble l’avoir bien compris.

AB20
A propos de l'auteur

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine