Le Forum International sur la Cyber-sécurité (FIC) a ouvert ses portes ce matin, à Lille Grand Palais. L’occasion pour tous les acteurs de l’économie de tabler sur les tendances en matière de cyber-menaces et les solutions associées.

Parallèlement à la montée en puissance du digital, les cyber-menaces se multiplient. Tout comme les attaques en la matière. Le FIC, huitième du genre, réunit tous les acteurs concernés par ces risques. En clair, tout le monde. Car force est de constater qu’au fil des ans, le fléau devient galopant. Il ne se passe plus un jour sans la mise en avant d’une attaque de ce genre contre une entreprise, une structure de l’Etat voire tout simplement le consommateur, devenu le maillon faible de cette guerre sans merci.

jollyCela d’autant vrai dans le monde bancaire et de l’assurance que les cyberattaques de ces dernières années sont davantage centrés sur poste de travail utilisateur, qu’il soit celui d’un collaborateur d’une banque ou celui de son client.  Selon Christophe Jolly (photo ci-contre), Sales manager France, Global Security Sales Organisation chez Cisco, « parmi nos plus grands clients français, nous comptons les plus grandes banques ; ce qui nous offre une bonne vue sur les attaques perpétrées contre ces acteurs. Nous constatons que les attaquants vont davantage vers les points les plus faibles, à savoir les clients et les utilisateurs finaux. Et notre rapport annuel le confirme : la cible privilégiée des hackers reste cette cible. Actuellement, les fourgons blindés sont moins attaqués que les clients dont les postes de travail sont soumis à des attaques multiples. »

Comment le protéger ? « Rien de mieux que l’éducation et la formation pour sensibiliser aux cyber-attaques, au lieu de proposer des assurances aux banques comme le font de nombreuses entreprises, dont 84 % ont des postes de travail sont infestés aujourd’hui  comme le montre notre étude annuelle», indique Christophe Jolly.

Outre ces aspects, le FIC aborde différents thèmes d’actualité parmi lesquels la sécurité des objets connectés. Comme l’an passé, ce sujet va continuer de tenir le haut du pavé sachant que les objets connectés net ne cessent de se multiplier. L’un des enjeux ici est celui des composants OIT développés dans l’entreprise pour les attentes métiers. On le sait, différentes structures travaillent dans l’exploitation d’objets connectés en environnement de production.

Enfin, l’adaptation de l’offre de cyber-sécurité aux PME/PMI est également au programme. Car si les entreprises de grande taille semblent être sensibilisées de plus en plus à cette problématique, les structures modestes constituent quelque part, les parents pauvres de l’équipement en la matière. A ce propos, une étude d’Orange Business Services montre qu’en 2014, en France, une PME sur trois a été victime d’une cyber-attaque ; or elles représentent plus de 95 % du tissu économique national.

Désormais incontournable, le FIC devrait tenir ses promesses dans sa version 2016, y compris sur le plan politique comme le montre le défilé des sommités de cette famille tout au long de ces assises. De Xavier Bertrand, président de la région Nord-Pas-de-Calais Picardie à Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, pour ne citer que ceux-là. Ce qui démontre, si besoin était encore, la dimension (inter)nationale de ce fléau désormais galopant.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine