baisseSelon les analystes de Saxo Bank, les prévisions économiques du deuxième trimestre 2013 sont revues à la baisse un peu partout dans le monde, au terme des trois premiers mois de l’année 2013. La situation géopolitique est pourtant la même qu’en 2011 et 2012, si l’on met de côté les élections allemandes.

La banque spécialisée dans l’investissement et le trading en ligne vient de dévoiler ses prévisions économiques pour le deuxième trimestre 2013. A en croire ses analystes, la croissance devrait poursuivre son ralentissement tout au long de cette période, forçant les politiques à prendre de nouvelles décisions pour relancer la machinerie. Selon cette institution bancaire, l’un des corollaires de ce marasme devrait être la montée en puissance des tensions sociopolitiques en Europe, à l’instar du sauvetage récent de Chypre devant lequel les déposants ont été pris pour cible, où la crédibilité de la Troïka a été remise en question ainsi que la capacité de la zone Euro à faire progressivement face à cette crise.

Dans les détails, le rapport publié par Saxo Bank établit un comparatif entre les situations économiques des différents principaux pays de la zone Euro ainsi que le Royaume Uni et les Etats-Unis. Les champions en matière d’économies réalisées sont l’Espagne et l’Italie, suivis, en troisième position, des Etats-Unis. A contrario, les deux grands acteurs du Vieux Continent que sont l’Allemagne et la France, ainsi que le Royaume Uni, ont enregistré une augmentation de leurs dépenses publiques.

Malgré la volonté de réduction des dépenses publiques, Saxo Bank prévoit une croissance modérée de 2 % outre-Atlantique en 2013, soit une baisse par rapport aux 2,1 % réalisés en 2012. Néanmoins, une accélération à 3 % est à prévoir pour 2014. Selon les analystes, « la situation économique nord-américaine n’est peut-être pas extraordinaire, mais le pays peut au moins se targuer d’une croissance modérée. Les prévisions sont bien plus sombres de l’autre côté de l’Atlantique, où la zone Euro doit se résigner au fait que la récession est bien là et qu’elle va encore durer ».

« Un passager clandestin qui profite des ressources … »

De ce côté-ci de l’Atlantique, le rapport de cette banque anticipe un recul de l’activité économique au sein de l’UE de 0,3 % en 2013, après la baisse de 0,5 % l’année dernière. Dans ce contexte, le nombre de sans-emploi poursuit sa flambée. Le taux de chômage continuera d’augmenter cette année et devrait osciller autour d’une moyenne de plus de 12 %  (soit 19 millions de personnes en UE et 3,2 millions en France, ndlr). Conséquence directe, la baisse de l’activité économique qui en résulte continuera d’alimenter l’inflation. Les économies de l’Italie et de l’Espagne resteront faibles. Quid de l’économie française ?  Elle inquiète tout particulièrement les analystes de Saxo Bank du fait de «  l’incapacité du gouvernement français à instaurer des réformes ». Selon Steen Jokobsen, économiste en chef chez Saxo Bank, « en économie, un passager clandestin est quelqu’un qui profite de ressources, de biens ou de services sans devoir en payer le prix. Durant le premier trimestre de cette année, le monde est passé d’un état de passager clandestin à celui d’un désaccord flagrant à propos de la marche à suivre. Les bourses ont battu des records, mais l’emploi et la croissance – deux facteurs d’une importance majeure sur le long terme – ne s’améliorent pas. Le monde politique ne peut plus être un passager clandestin. Les décideurs doivent maintenant faire face aux faits et proposer de réelles solutions, ce qui n’est pas nécessairement leur fort. Espérons toutefois que leur immobilisme n’affectera pas la micro-économie, car cette dernière se chargera des changements à leur place. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+


Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine