A travers un accord cadre qu’ils viennent de parapher, la Banque Postale et la Banque européenne d’investissement (BEI) viennent de signer un accord cadre pour le développement des énergies renouvelables (centrales photovoltaïques, éoliennes) en France. A travers cette collaboration, La Banque Postale renforce ainsi son rôle d’acteur incontournable du financement de la transition énergétique des territoires.

Convaincue par l’expertise de La Banque Postale dans l’élaboration et l’accompagnement des projets de financement visant à développer les énergies renouvelables dans l’Hexagone, la BEI mettra à sa disposition des liquidités à taux préférentiel qui permettront de bonifier  les conditions d’emprunt proposées à ses clients. Elle pourra également participer en risque à hauteur de 50% aux crédits mis en place par La Banque Postale.  Cette dernière enforce ainsi son rôle de banque citoyenne au service des territoires en étoffant les outils qu’elle met à disposition de sa clientèle entreprise et secteur public à travers sa division « Banque de Financement » : arrangement, syndication, agent, banque teneuse de comptes, banque de couverture. 

Fidèle au programme prioritaire commun Transition Energétique (PPC TE) impulsé par le Groupe La Poste, La Banque Postale réaffirme son engagement de soutien à la politique de transition énergétique en France à travers un rôle de premier plan dans le financement des énergies renouvelables.

Forte d’une expertise dans le financement de grands projets d’énergie renouvelable, elle a ainsi octroyé, en 2018, près de 800 millions d’euros de crédits, dévolus essentiellement à des projets éoliens et photovoltaïques. Elle est aussi intervenue à hauteur de 100 millions d’euros, déjà via la BEI, dans des projets d’optimisation énergétiques des bâtiments publics.

« Cette signature marque une nouvelle étape dans le développement de la Banque Postale sur le marché du financement des énergies renouvelables qui nous permet d’élargir notre gamme au-delà de nos rôles d’arrangeur, agent et banque de couverture. L’ accord s’inscrit dans le cadre d’une convention de partage de risque signée en novembre 2018 avec La Banque Postale,” explique Ambroise Fayolle vice-président de la BEI. “A travers cette opération, la Banque de l’Union Européenne montre son engagement à soutenir des projets climatiques ambitieux, soutenus par ses partenaires bancaires », précise Emmanuel Esneu, directeur des financements d’actifs et de projets.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine