Cette structure de santé reçoit la certification de l’Organisation Internationale de normalisation (ISO) pour ses services de télémédecine.

Cette certification a été délivrée par la société BSI (British Standards Institution),  organisme de normalisation pour les entreprises et membre fondateur de l’ISO. International SOS fournit des services de santé et de sécurité. Ses Plates-formes de télémédecine apportent des informations, des conseils et des recommandations médicales en continu à ses clients voyageant ou travaillant à l’étranger.

Selon Maureen Sumner Smith, Directrice Générale pour BSI UK, « “les organisations recherchent des services de télémédecine pour améliorer la qualité des soins apportés tout en réduisant leurs coûts et augmentant leur productivité. Ainsi, le nombre d’entreprises se lançant dans le domaine de la télémédecine a fortement augmenté. Les normes pour délivrer des services de télémédecine garantissent que les entreprises fournissant ces services assurent une assistance médicale constante et de qualité, et qu’elles mettent en place une politique de protection des données médicales personnelles de leurs clients.”

Lors de l’évaluation d’un fournisseur de services de télémédecine, celui-ci doit répondre à une batterie d’interrogations : le personnel médical est-il formé à la médecine à distance ? Le prestataire est-il juridiquement et logistiquement capable de délivrer un conseil médical et une assistance à l’échelle internationale ?  Les données des patients sont-elles stockées et transmises de manière sécurisée ? Le service de télémédecine dispose-t-il d’un réseau international de professionnels de santé audités, dans le cas où une consultation en face à face ou une demande de référence d’un spécialiste serait nécessaire ? Le prestataire se conforme-t-il aux normes internationales de management de la qualité et de contrôle clinique ?

La certification pourra-t-elle apporter un souffle nouveau à ce domaine de la télémédecine qui connaît de fortunes diverses selon les pays ? En France, les gesticulations cèdent la place à des projets de loi. Rien n’y fait, cette pratique porteuse de promesses reste pourtant moribonde.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine