Dans la continuité de l’étude menée l’an passé, cette enquête de la division d’Ingenico Group dédiée au commerce mobile et en ligne, révèle des disparités dans l’adoption de cette technologie. Elle montre également une baisse de son utilisation systématique et une meilleure compréhension de la part des acteurs du secteur du voyage.

L’enquête de l’opérateur dévoile également le dynamisme de l’adoption de 3-D Secure et montre que plusieurs grands marchés du commerce en ligne – notamment la Chine et la Russie – ont enregistré en 2015 une croissance importante de l’adoption de 3-D Secure. Idem pour plusieurs marchés européens, comme la Belgique, l’Italie, l’Irlande et la Norvège, et des principaux marchés d’Amérique latine – Pérou, Chili, Brésil, Argentine et Mexique. En revanche, en 2015, la proportion de transactions authentifiées au moyen de 3-D Secure a baissé dans d’autres marchés européens, notamment au Royaume-Uni, en France, en Espagne, en Roumanie et aux Pays-Bas.

Cela dit, la compréhension de 3-D Secure s’améliore : les commerçants mesurent de plus en plus l’impact de son authentification sur les ventes. Le nombre de sondés ayant indiqué ne pas connaître l’impact de 3-D Secure sur leurs oppositions de paiement est passé de plus de la moitié en 2014 à environ un tiers en 2015. De même, le nombre de sondés qui ignorent l’impact sur leur taux d’abandon a chuté : il est passé de 41 % en 2014 à 34 % en 2015. Une amélioration de la compréhension qui pourrait s’expliquer par un recours plus fréquent à des outils d’analyse de données destinés à mesurer la performance, tels qu’Elevate, d’IngenicoePayments.

Tandis que le nombre de commerçants utilisant la technologie 3-D Secure de manière sélective s’est maintenu à un peu plus de la moitié des sondés, l’année 2015 a été marquée par une baisse du nombre de commerçants ayant déclaré utiliser la technologie 3-D Secure pour la totalité de leurs transactions. Dans le premier cas, les agences de voyages en ligne (OTA) arrivent en tête avec 75 % des transactions, suivies des commerçants du secteur du voyage (50 %) et les compagnies aériennes (49 %).

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine