Dans la perspective de l’avènement du nouveau système d’exploitation d’Apple, certains experts et observateurs présentent leurs analyses et critiques. Good Technology, spécialiste des solutions sécurisées de mobilité pour les entreprises apporte son regard sur ce nouvel environnement.

Selon John Herrema, Senior Vice President, Product Management & Strategy de Good Technology,  les développeurs d’applications devront rester vigilants notamment sur l’économie d’énergie, « l’une des fonctionnalités clé de iOS 9. Ils devraient prendre en compte [la nécessité] de procéder à des ajustements du comportement des applications pour éviter un impact inattendu sur l’expérience utilisateur et/ou les performances. Par exemple, une des méthodes que le « mode économie d’énergie » utilise est de réduire automatiquement la puissance CPU, de la même façon que beaucoup d’ordinateurs portables le font lorsque l’utilisateur les place en mode « économiseur de batterie. Les applications qui utilisent beaucoup de calculs ou de graphismes pourraient voir leurs performances réduites lorsque l’appareil de l’utilisateur passe dans ce mode. »

Quid des vulnérabilités éventuelles de cet OS en termes de vulnérabilité de sécurité ? Nicko van Someren, Chief Technology Officer de Good Technology, déclare : « Alors que iOS 9 apporte de nouvelles capacités de sécurité et sera très probablement plus sûr que ses prédécesseurs, chaque nouvelle version d’un système d’exploitation apporte avec elle de nouveaux bugs et des exploits inconnus dans le nouveau code. La pression constante pour ajouter toujours plus de nouvelles capacités et fonctionnalités année après année correspond souvent à de nouvelles APIs susceptibles d’avoir des failles et un nouveau code qui peut être exploité. Du point de vue d’un responsable informatique, les nouvelles versions des OS impliquent de s’assurer que les applications professionnelles de l’entreprise et d’éditeurs tiers sont compatibles. Ainsi les utilisateurs ne font pas prendre de risque, sans le savoir, à leur entreprise en se précipitant pour mettre à jour leurs appareils. Les entreprises doivent élargir leurs perspectives au-delà des patchs rétroactifs, et s’assurer qu’elles testent pro-activement les applications et les systèmes avant leur déploiement. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine