Dans la foulée de l’enquête conduite par CLCV sur la prise en charge des assurés après un sinistre, le courtier soutient la position de cet organisme appelant à améliorer le travail de conseil et d’accompagnement des assureurs auprès de leurs clients.

Selon le courtier, qui rejoint ainsi la CLCV, les assureurs se doivent d’accompagner étroitement leurs clients en cas de survenue d’un sinistre, moment délicat de la vie d’un contrat, s’il en est. Le Web ne suffit plus, il faut être présent aux côtés de l’assuré. Selon Corine Monteil, directrice générale de cette structure, « le tout internet est révolu ! Les Français reviennent dans les entreprises de proximité et attendent des professionnels de l’accompagnement et du conseil pour les guider dans leur choix, qu’on les avertisse sur certains points qu’ils auraient mal compris en se renseignant sur la toile. Le modèle de Nousassurons.com s’est toujours appuyé sur cette conviction et nos affiliés nous rejoignent pour cette raison ».

Le courtier pointe cinq actions intangibles que le client doit utiliser comme réflexes en cas de survenue d’un sinistre : avant tout contacter les autorités compétentes telles que les pompiers, les gendarmes ; appeler l’assistance pour être pris en charge et soutenu dans la mise en place des premières actions : moyens de sauvegarde, recherche et prise en charge d’un hôtel, voiture de location, recherche d’un plombier, etc. ; lister les dégâts occasionnés et prendre des photos ; contacter son assureur sous 5 jours ouvrés afin de procéder à la déclaration de sinistre et demander la date d’intervention d’un expert ; enfin, à l’arrivée de l’expert, être présent et tenter de donner une liste des dégâts commis, objets perdus qui sera non exhaustive, trouver des factures (pro-forma au cas où les originales auraient été détruites) et demander des devis pour les réparations. Les rapports d’expertises peuvent être refusés si on estime que l’indemnisation n’est pas suffisante. Pour Corine Monteil, « … le devoir de conseil démarre bien avant la réalisation d’un sinistre. Nous, assureurs, devons apporter toute notre expertise et connaissance de l’assurance pour aider les particuliers et entreprises à faire les bons choix de protection ».

 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine