Disponible à partir du 1er septembre, cette nouvelle offre vient étoffer la gamme de l’assureur dans le domaine de la retraite et prévoyance lancée en juillet dernier.

« Le PERP Generali Patrimoine » est une offre dédiée aux partenaires bancaires de l’assureur (banques privées et régionales) et à ses conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI). Ce contrat multi-gestionnaire propose près de 300 supports en unités de compte sélectionnés et gérés par des sociétés de gestion françaises et internationales. Un fonds en euros y est également disponible.

« Le PERP Generali Patrimoine » est adossé à quatre modes de gestion exclusifs les uns des autres. A la souscription et tout au long de la vie du contrat, l’adhérent peut choisir une gestion libre de ses versements et arbitrages entre les différents supports du contrat. 4 options d’arbitrages automatiques sont également accessibles via ce mode de gestion.

D’autre part, l’adhérent peut opter pour une gestion pilotée et, de ce point de vue,  dispose d’une gestion « clé en main » en fonction de ses objectifs à travers trois profils gérés par les sociétés de gestion DNCA Finance, Portzamparc et Edmond de Rothschild Asset Management.

A cela s’ajoute la gestion sécurisation progressive pour laquelle l’adhérent a le choix entre deux profils prédéfinis selon ses objectifs et sa sensibilité au risque. Generali effectue les arbitrages entre les différents supports en fonction du profil choisi et l’épargne est automatiquement sécurisée par paliers sur le fonds en euros à l’approche de la retraite.

Enfin, la gestion horizon retraite offre à l’adhérent l’accès à la fois au profil de gestion pilotée  Diversifié Dynamique de DNCA Finance et à la sécurisation progressive de son épargne sur le fonds en euros à l’approche de la retraite.

Quid des modes de sortie ? Il en existe plusieurs, en rente ou en capital. Au moment de la liquidation de sa retraite, l’adhérent a le choix entre 3 modes de sortie en rente réversibles : rente viagère, rente viagère avec annuités garanties, rente viagère par paliers progressive ou dégressive. Une sortie en capital, à hauteur de 20 % de la valeur de rachat du contrat, est également possible. Le reste étant versé sous forme de rente. Les primo-accédants peuvent percevoir leur épargne sous forme de capital pour financer leur achat immobilier, sous réserve notamment de ne pas avoir été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux années précédant leur départ à la retraite.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine