Le partenariat entre Bpifrance et cinq assureurs, Allianz France, AXA France, BNP Paribas Cardif, CNP Assurances et Crédit Agricole Assurances, a permis d’engager 1,2 milliard d’euros en quatre ans dans des fonds d’investissement soutenant la croissance et l’internationalisation des PME.

 Via le partenariat France Investissement Assureurs (FIA), initié en 2012 sous l’impulsion de Bpifrance et reconduit en 2015, les cinq assureurs partenaires, Allianz France, AXA France, BNP Paribas Cardif, CNP Assurances et Crédit Agricole Assurances, se sont engagés à financer des PME indépendantes en souscrivant, aux côtés de Bpifrance, dans des fonds d’investissement dont la stratégie répond à trois objectifs : accompagner les entreprises innovantes non cotées, favoriser leur croissance et leur internationalisation.

Le bilan de la première période (2012-2015), révèle que les assureurs partenaires s’étaient engagés à souscrire dans les fonds labellisés France Investissement Assureurs, avec un objectif compris entre 620 et 740 millions d’euros. En seulement trois ans, au lieu des quatre prévus initialement, les assureurs partenaires avaient engagé 690 millions d’euros dans 36 fonds.

Les cinq partenaires assureurs ont renouvelé leurs engagements massifs entre 2015 et 2018, dépassant une nouvelle fois les objectifs fixés : alors que leur objectif d’engagement était de 1 milliard d’euros pour quatre ans, ces derniers ont apporté 1,2 milliard dans 63 fonds d’investissement sélectionnés. Avec Bpifrance, qui a investi sur les mêmes thèses d’investissement pour un montant de 2,7 milliards d’euros, ce sont au total 4 milliards d’euros qui ont ainsi été mobilisés pour les PME de croissance. Le partenariat France Investissement Assureurs représente 18% du montant global levé par ces fonds sur la période 2015-2018[1], démontrant un fort effet de levier.

Les TIC remportent la mise

Entre 2015 et 2017, 847 entreprises ont déjà été investies par les fonds FIA, dans les secteurs des TIC (39%), de l’industrie (23%), des services (20%), des sciences de la vie (9%) ou encore de la clean tech (4%). A terme, ce sont environ 3000 entreprises qui devraient bénéficier des fonds labelisés FIA.

Les montants engagés, dans le cadre du partenariat FIA, dans les fonds dédiés au capital-risque (y compris l’amorçage) représentent 47% du total, contre 24% sur la période précédente. Les partenaires ont ainsi montré un réel engagement pour les phases les plus amont du capital-investissement, sur lesquelles ils étaient traditionnellement moins présents.

Pour Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, « La mobilisation des assureurs partenaires a une nouvelle fois été déterminante pour les fonds de capital investissement et notamment sur les stades les plus amont. Grâce à un fort effet de levier, ce sont ainsi 22 milliards d’euros qui ont au total été déversés dans le financement de la croissance des PME françaises non cotées. »

« Allianz France investit depuis maintenant 20 ans dans le domaine du private equity avec des approches similaires en termes de philosophie d’investissement à celles du programme « France Investissement Assureurs ». Ce programme est un atout supplémentaire pour Allianz car en associant plusieurs institutionnels français, il apporte une réponse coordonnée et ambitieuse aux besoins de financement d’un écosystème de PME innovantes. C’est précisément la capacité d’innovation de ces PME qui apportera des solutions adaptées aux enjeux de transition énergétique et de digitalisation de l’économie. Allianz France en tant qu’assureur et investisseur est particulièrement sensible à ces enjeux. » explique Matthias Seewald, membre du Comité Exécutif d’Allianz France, en charge des investissements.

 Pascal Christory, Directeur des investissements d’AXA France, juge que « Le partenariat France Investissement Assureurs nous permet d’agir activement pour l’économie réelle en soutenant les PME françaises dans leur développement local et international. Cela s’inscrit parfaitement dans l’engagement que nous avons auprès de nos assurés : délivrer une performance financière tout en ayant un véritable impact positif sur le tissu économique français ».

 « En tant qu’assureur, nous jouons un rôle clé dans le financement de l’économie. Nous gérons, dans une perspective de long terme, l’épargne confiée par nos assurés avec une double conviction : combiner performance financière et impact positif sur la société. Nos investissements visent à financer les entreprises françaises dans des domaines et formats variés : des grandes entreprises jusqu’aux PME, ETI et startups en passant par les entreprises de l’économie sociale et solidaire » déclare Pierre de Villeneuve, Président du Conseil d’administration de BNP Paribas Cardif.

 « Notre contribution à France Investissement Assureurs est en ligne avec notre volonté de soutenir l’économie réelle en contribuant à l’internationalisation et à la croissance de PME françaises innovantes. Elle est par ailleurs en totale cohérence avec nos engagements de long terme vis-à-vis de nos assurés. Pour cette troisième campagne d’investissement, nous allons renforcer notre soutien à la transition énergétique et écologique, un axe émergent dans le domaine du private equity » se félicite Antoine Lissowski, Directeur général de CNP Assurances.

Selon Jean-Jacques Duchamp, Directeur général adjoint de Crédit Agricole Assurances, « Le partenariat France Investissement Assureurs s’inscrit pleinement dans notre stratégie de financement de l’économie réelle dont nous sommes l’un des acteurs majeurs. Les fonds retenus présentent des caractéristiques qui répondent à nos préoccupations d’assureurs. Avec des investissements à long terme, nous offrons à nos assurés des rendements attractifs et nous investissons de façon importante dans l’économie française pour soutenir les PME non cotées dans leur croissance et leur développement ».

Du reste, la gouvernance de France Investissement Assureurs coordonne la mise en œuvre de la stratégie définie entre les partenaires et assure le suivi et la transparence des investissements réalisés.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine