La société poursuit sa mobilisation en faveur de l’expansion de jeunes pousses dans les régions françaises.

Au menu de cette opération, différentes actions : une consultation nationale politique auprès des entrepreneurs en régions, des débats dans 5 villes et un appel à projets pour découvrir les 10 jeunes pousses les plus prometteuses de 2016. Avec en toile de fond, un investissement inédit d’un million d’euros et un prêt de 500 000 euros de la BPI.

On le sait, les Start-up peinent souvent à lever des capitaux. Il faut créer des opportunités pour les aider. Et les entrepreneurs installés dans des villes dynamiques, comme Lyon, Grenoble, Toulouse, Aix-Marseille, Bordeaux, Nantes, Lille, Montpellier, Rennes, etc. peinent à rayonner sur le territoire national et à trouver le soutien d’acteurs majeurs de l’écosystème pour accélérer leur développement : investisseurs, instituts de recherche, recrutement de talents, etc. « Il est encore complexe pour les start-up régionales d’accéder à certains financements, faute de connections suffisantes avec Paris où sont concentrés les fonds de capital-risque et les business angels », explique Mickaël Froger, membre du conseil d’administration de France Digitale et CEO Lengow, une jeune pousse du référencement ayant à son actif 150 salariés et Nantes et levé 10 millions d’euros pour son développement.

Face à cette triste réalité, France Digitale s’apprête à lancer une consultation nationale politique. Objectif : recueillir les propositions des entrepreneurs pour une meilleure représentation des start-up régionales au sein de l’écosystème numérique national. Il s’agit d’un véritable  Grenelle du numérique qui invitera les candidats à la présidentielle de 2017 à inscrire l’économie numérique au cœur de leurs thèmes de campagne : l’emploi, le droit du travail,  le cadre fiscal, ou encore la compétitivité.

A travers cette démarche, France Digitale veut décloisonner le territoire  sachant 85 % des 700 membres de France Digitale sont en Ile-de-France. Pourtant, la mission fondamentale de France Digitale est de représenter toutes les startups françaises. Il est donc urgent de « …décloisonner le territoire et d’aller à la rencontre des pépites partout où elles sont », explique Olivier Mathiot, co-Président de France Digitale, CEO de PriceMinister-Rakuten et business angel dans le Tour de France digitale.

A cette fin, dès avril, les investisseurs et entrepreneurs de France Digitale partiront à la rencontre des jeunes pousses dans les 5 villes de France qui auront été les plus dynamiques et notamment les plus actives en terme de dépôt de candidatures. L’occasion d’organiser des rencontres et des débats avec le tissu économique et politique local ainsi que des séances de coaching pour les finalistes, rencontres networking.

Les points forts de ce tour de France du digital

  • 1 concours national de startups ;
  • 5 étapes en autant de dates et de villes françaises. Le nombre des candidatures en provenance des régions sera déterminant dans le choix des villes de passage du Tour de France Digitale. Appel à candidature ouvert jusqu’au vendredi 28 février 2016 ;
  • près de 60 start-up présélectionnées sur dossier et 10 finalistes ;
  • un jury de 3 fonds d’investissement (360 Capital Partners, Partech Ventures et Breega Capital) et de 2 business angels (Olivier Mathiot et Thierry Petit) ;
  • 1,5 million d’euros de financement pour le champion de l’édition 2016 du Tour.
  • des villes hôtes du Tour de France Digitale seront révélées mi-mars.
  • Les candidatures sont acceptées jusqu’au 28 février 2016 à minuit : http://bit.ly/1Rl0qhh

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine