Fico Falcon Platform est la dénomination commerciale donnée à ce nouvel outil de lutte contre la fraude. Selon l’éditeur, elle apporte aux institutions et à leurs clients une protection en temps réel contre la fraude à travers de multiples canaux de paiement, de produits et de services. La solution proposée intègre la technologie FICO Falcon Fraud Manager.

Les entreprises de plus petite taille peuvent démarrer par un système fondé sur des règles pour détecter les transactions frauduleuses en temps réel et pour gérer les cas de fraudes présumées. Selon TJ Horan, vice-président des solutions de fraude chez FICO, « L’approche flexible rend la plateforme non seulement plus abordable pour les petits fournisseurs de crédit, mais il donne aussi à nos clients un moyen facile d’étendre la protection au fur et à mesure que leurs besoins évoluent.”

Et d’ajouter : « Avec la plateforme Falcon, nous offrons aux entreprises la solution la plus puissante à base de règles pour détecter la fraude. La plateforme permet également de basculer simplement vers une protection analytique complète à travers de multiples canaux transactionnels ».

Pour les plus grands fournisseurs de crédit et les clients actuels de Falcon Fraud Manager, FICO Flacon Platform réduit considérablement le coût de nouvelles licences ou l’extension de la protection à de nouveaux produits ou canaux. L’organisme de crédit peut systématiquement ajouter des niveaux additionnels de protection en déployant des modules analytiques de fraude spécifiquement développés pour détecter les fraudes sur les canaux ciblés, y compris la vérification des comptes courants, les paiements sur Internet, les paiements mobiles et les cartes de paiement.

Enfin, les capacités de détection de fraude et de gestion des litiges de cette plateforme peuvent être complétées par des modules logiciels qui réduisent davantage l’impact de la fraude sur les clients. Selon l’éditeur, « de nombreuses banques utilisent maintenant les logiciels FICO pour contacter automatiquement les clients via leur téléphone mobile ou autres appareils pour résoudre les transactions suspectes instantanément. FICO propose également des solutions pour arrêter les fraudes du type « first-party », « third-party »  ainsi que celles rentrant dans la catégorie « bust-out », en utilisant l’analyse de lien social. Les extensions de gestion de données accroissent la capacité du système à accepter et à surveiller les données provenant des systèmes extérieurs ».

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine