communautesFace à une réglementation complexe loin d’être figée, le cabinet de conseil Capa Invest Softeam Consulting a relancé le débat et organisé le 22 septembre 2016 au Siège parisien de la société une Matinale sur les défis de la réglementation MIF II, ses enjeux et impacts.

Une trentaine de personnes, principalement des asset managers, a répondu à l’appel…

En introduction, Frédéric Minier, directeur associé de Capa Invest Softeam Consulting, a rappelé les enjeux de la réglementation pour les acteurs de marché et l’approche que le cabinet adopte afin de répondre aux problématiques client sur le sujet.

Michel Commun, directeur de la practice réglementaire et compliance, a insisté sur les impacts importants de la réglementation en soulignant la véritable novation de MIF II par rapport à MIF « avec plus de 40 % de dispositions nouvelles. »

Rebondissant sur ce cadre réglementaire qui a servi d’introduction contextuelle, Emmanuel de Fournoux, directeur des activités de marché à l’AMAFI, a rappelé l’un des apports positifs de MIF II qui consiste à avoir introduit de la concurrence dans les systèmes de négociation et a surtout rappelé « la dimension Big data d’un tel projet ». L’ESMA (autorité européenne des marchés, ndlr), par exemple devra gérer des bases de données de tailles considérable sur les instruments financiers.

Mais l’apport de terrain viendra également de Nicolas Braun, directeur général et RCCI de Constances & Associés : « nous avons d’ores et déjà réalisé plus de 80 % des travaux de passage à MIF II. Les réalisations que nous avons conduites nous ont permis d’introduire plus de transparence par rapport à nos investisseurs. Un avantage compétitif que nous perdrions si jamais MIF II n’entrait pas en vigueur. » Car faut-il le rappeler, si d’aucuns plaident déjà pour un MIF II encore plus adapté aux réalités actuelles, l’avenir de cette réglementation fait aujourd’hui clairement débat comme l’indique Alain Pithon, Secrétaire général de Paris Europlace : « comment se l’approprier dans d’autres pays européens au moment où le Royaume Uni, qui s’est battu pour la faire adopter en l’état est en passe de sortir de l’euro ? » A travers cette interrogation, l’ombre du Brexit, « tel est le diable confiné dans les détails », a fait surface. Pour autant, il faut continuer tant la législation toque déjà à la porte, son entrée en vigueur étant prévue pour janvier 2018, c’est-à-dire demain matin.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine