A travers cette initiative, l’objectif d’Euler Hermes est de contribuer à l’ouverture de l’accès aux données dans le monde de l’entreprise. Accessible à l’adresse opendata.eulerhermes.com cette plate-forme est ouverte à tous et permet au leader mondial de l’assurance-crédit de partager ses données exclusives sur les pays, les secteurs et le commerce mondial B2B.

On le sait, la donnée a toujours été au cœur du modèle d’Euler Hermes, lui permettant d’évaluer la probabilité de défaut de paiement des entreprises. En récoltant des informations sur les entreprises du monde entier, Euler Hermes aide ses clients à se concentrer sur les partenaires commerciaux avec lesquels échanger en toute confiance, sans craindre le risque d’impayé. Ces dernières années, Euler Hermes a suivi de près l’essor des portails open data, souvent développés à l’initiative des gouvernements pour des raisons de transparence et de conformité. En tant qu’acteur clé de la collecte de données, Euler Hermes souhaite ouvrir une nouvelle voie en lançant sa propre plateforme open data. En ouvrant l’accès à ses données agrégées et anonymisées au public, le leader mondial de l’assurance-crédit espère inciter la communauté de la donnée à en faire de même.

Cette plate-forme publique et en ligne donne accès gratuitement à une base d’environ 1,8 million de données collectées par Euler Hermes lors des trois dernières années (2016, 2017, 2018). Le portail open data d’Euler Hermes répond à tout type de demande : il est disponible via une API connectable à d’autres systèmes d’information, ou sur internet avec de nombreuses options pour une utilisation manuelle simple. Hébergé par OpenDataSoft, il met à la disposition des universitaires, des journalistes, des datas scientists et des entreprises les données nécessaires pour mener des analyses poussées, avec des outils adaptés de data visualisation pour les présenter clairement et simplement.

Le portail open data d’Euler Hermes partage des données agrégées et anonymisées, par pays et par secteur d’activité. Il fournit également des perspectives utiles, notamment concernant le risque d’impayé lors d’échanges commerciaux à l’international. Par exemple, les entreprises domiciliées aux Etats-Unis et exportant vers la Chine pourront estimer leurs chances d’être payées selon le secteur concerné, et comparer cette probabilité avec celle des entreprises allemandes exportant vers la Chine.  Dès les premières étapes du projet, Euler Hermes a cherché à construire des passerelles au sein et au-delà du monde de l’entreprise. D’où une collaboration avec le professeur Christophe Pérignon, Doyen associé en charge de la recherche à HEC Paris, afin d’identifier les données les plus pertinentes pour les universitaires, les data scientists et les économistes.

« La volonté d’Euler Hermes de partager ses données a une valeur considérable pour la communauté académique. Cela signifie que nous sommes désormais capables de travailler sur des données concrètes et réelles concernant de nombreux pays et secteurs, grâce à la présence internationale d’Euler Hermes. C’est la première fois qu’une grande entreprise vient vers nous avec un projet d’open data. Avec cette action, Euler Hermes prouve son engagement en matière de responsabilité sociale des entreprises », explique Christophe Pérignon.

En partageant leurs données avec un public plus large, les entreprises comme Euler Hermes peuvent contribuer au développement de produits et services innovants. « Avec cette démarche, notre objectif est de créer une communauté autour des données qui concernent les échanges commerciaux internationaux. Nous voulons que ces données soient utiles au plus grand nombre, et aider à la résolution des problématiques liées aux échanges commerciaux. En définitive, nous espérons montrer l’exemple et inciter les autres entreprises à ouvrir leurs données pour mieux servir les intérêts de la société », poursuit Jennifer Baert, Directrice de l’information et de l’évaluation du risque crédit chez Euler Hermes.

Ce portail open data est la première étape dans la création d’une culture du partage de la donnée dans le monde de l’entreprise. Euler Hermes espère que d’autres entreprises s’engageront prochainement sur cette même voie. Dans le même temps, le leader mondial de l’assurance-crédit cherchera de nouveaux moyens d’accroître l’accès à ses données, afin de contribuer à une meilleure compréhension des pratiques de paiement et des échanges commerciaux des entreprises.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine