Dans le cadre d’un placement privé avec construction accélérée d’un livre d’ordres le 18 mai 2016, ainsi que 500 542 de ses propres actions qu’elle détenait déjà, soit un total de 2 700 542 actions représentant 6,33 % du capital social de la Société post annulation, l’assureur-crédit a annulé hier 2 200 000 actions rachetées auprès de la filiale vie d’Allianz.

Corollaire de la cession de sa participation par Allianz Vie et à l’annulation de ces 2 700 542 actions par la Société, la participation totale du groupe Allianz est passée de 67,8 % à 63 % du capital social et des droits de vote théoriques de la Société.

Comme l’explique l’assureur-crédit, « le rachat et l’annulation subséquente des actions est relutif sur le bénéfice par action (environ 5.6 %) et sur le dividende par action (environ 6,3%), puisque le dividende proposé serait augmenté à 4,68 euros par action sous réserve du vote des actionnaires lors de l’assemblée générale annuelle devant se tenir le 25 mai 2016, le nombre d’actions composant le capital social de la Société étant réduit. »

Du reste, « une modification de la résolution sera proposée aux actionnaires pendant l’assemblée générale annuelle afin de refléter cette modification du dividende par action. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine