Selon cette enquête confiée à CSA en octobre 2018 par Internet sur un échantillon de 1001 répondants représentatif de la population française âgée de 18 ans ou plus, 8 Français sur 10 sont favorables à la mise en place du Fichier des Véhicules Assurés (FVA) visant à lutter contre la conduite sans assurance.

Seul 1 Français sur 3 sait qu’une part de sa prime est reversée au FGAO (Fond de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages),qui indemnise les victimes d’accidents de la circulation provoqués par des personnes non assurées ou non identifiées.


À compter du 1er janvier 2019, la France rejoindra l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et la Belgique parmi les Etats disposant d’un Fichier des Véhicules Assurés (FVA), permettant notamment l’identification des véhicules en défaut d’assurance. Alimenté par les assureurs, les forces de l’ordre y auront accès pour mieux lutter contre le défaut d’assurance. Ce dispositif viendra en complément de l’amendement voté par les députés, visant à augmenter la participation des assureurs au FGAO. Une contribution qui va se répercuter directement sur le montant des primes d’assurances auto des Français. En cette période où le pouvoir d’achat est au cœur du débat social et politique, LeLynx.fr, leader de la comparaison en ligne, a interrogé les Français sur ces nouveaux dispositifs, en collaboration avec CSA. Les jeunes : les plus concernés par la conduite sans assurance et pourtant les premières victimes des accidents de la route.


En France, la souscription d’un contrat d’assurance automobile est obligatoire pour tout propriétaire d’un véhicule.Or, selon l’observatoire national interministériel de la sécurité routière(ONISR),700000 personnes rouleraient sans assurance. Parmi ces conducteurs,de nombreux jeunes:prèsde60%des responsables d’accident roulant sans assurance ont moins de 35 ans, 27% ayant moins de 25 ans (source : FGAO). Un sujet qui ne préoccupe pourtant pas particulièrement les moins de 35 ans, qui sont seulement 34% à considérer la lutte contre la conduite sans assurance comme une priorité, contre75%pourlesplusde50ans. « Les jeunes sont clairement sur-représentés dans la conduite sans assurance. Cela s’explique par deux raisons principales : d’une part, la complexité des offres, et d’autre part, le montant de la prime d’assurance, très élevé pour une population qui n’est pas encore dans la vie active ou qui commence tout juste à travailler. Pour ces profils, comparer les offres des différents assureurs peut se révéler particulièrement intéressant», commente Martin Coriat, Directeur GénéraldeLeLynx.fr.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine