L’assureur vient de publier les résultats de son enquête sur la sécurité des données d’entreprise. Où l’on apprend que les salariés adoptent des pratiques à risques pourtant ils se disent sensibilisés à la sécurité.

Selon cette enquête réalisée par Ifop, 72% des actifs interrogés se considèrent bien sensibilisés quant à la nécessité de protéger les données professionnelles. Pourtant ils sont les mêmes à adopter des pratiques pouvant  s’avérer dangereuses pour les données de l’entreprise. 77 % des salariés équipés d’au moins un appareil mobile professionnel sont les plus concernés par ces pratiques risquées puisqu’ils déclarent transporter des fichiers professionnels sur une clé USB ou un disque dur externe (contre 63 % pour l’ensemble du panel) et la moitié (53 %) partage des fichiers en ligne via un service de Cloud (contre 39 % pour l’ensemble du panel).

Les répondants jugent ces pratiques sans risque car 54 % estiment que le partage de fichiers via le Cloud n’a pas d’incidence sur la sécurité et 57 % ne voient aucun danger à transporter des données professionnelles sur une clé USB. Idem, 63 % des actifs laissent leur ordinateur allumé lorsqu’ils quittent le bureau ou ne le verrouillent pas en quittant leur poste.

Par rapport à la taille des entreprises, celles de 0 à 49 employés font partie du public qui identifie le moins ces pratiques comme pouvant mettre en péril la sécurité des données des entreprises. 65 % des employés travaillant dans des structures de moins de 10 salariés sont en effet amenés à effectuer des achats en ligne à titre professionnel contre 46 % pour l’ensemble des actifs interrogés.

Comment se protègent les entreprises contre ces risques et sécuriser leurs ordinateurs ? 9 entreprises sur 10 s’appuient sur la mise en place d’un mot de passe. Mais la fréquence de mise à jour exigée n’est pas la même partout. 18 % des actifs seulement doivent changer leur mot de passe tous les mois et 34 % déclarent devoir le changer moins de 2 fois par an. Autres techniques, 35 % des actifs interrogés déclarent disposer d’outils de cryptage des données mais 22 % ne savent pas s’ils peuvent bénéficier de cette technique dans leur entreprise.

Enfin, sur les appareils mobiles, le mot de passe est également le mode de protection le plus répandu et concerne 81 % des actifs disposant d’appareils mobiles.

 

METHODOLOGIE

L’enquête a été menée en ligne par l’Institut IFOP via le panel SSI entre le 19 et le 29 septembre 2014 auprès de 1000 individus âgés de 18 ans et +, actifs ayant accès à Internet dans leur cadre professionnel. La représentativité de cette population a été assurée par la méthode des quotas en termes de sexe, d’âge, de CSP, de région, de taille d’entreprise(source : INSEE, Technologies de l’information et de la communication, Actifs en emploi résidant en France ayant utilisé Internet au cours des 3 derniers mois dans leur cadre professionnel).

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine