Les deux acteurs viennent d’annoncer les résultats d’une étude sur la maturité Big Data des grandes entreprises françaises. Elle a été réalisée auprès de 100 DSI issus d’entreprises de plus de 1000 salariés, tous secteurs d’activité confondus. Principal enseignement : le marché devrait atteindre 445 M€ en France en 2016, soit une croissance de plus de 24 % par rapport à 2015.
Plusieurs enseignements ressortent de cette enquête : si 7 % des structures avaient lancé des initiatives Big Data en 2012, elles sont aujourd’hui 51 % à avoir démarré un projet en la matière ; Pour 51 % d’entreprises interrogées, la stratégie Big Data est d’abord une stratégie globale qui concerne toute l’entreprise, avec une implication directe de la direction générale. Pour nombre d’entre elles, néanmoins, les budgets associés ne sont pas encore structurés et piloté ; les cas d’usage actuels du Big Data touchent l’amélioration de la connaissance et de l’expérience client (53 %), l’optimisation de l’excellence opérationnelle (42 %), le renforcement de la sécurité (28 %%) et l’innovation (22 %). Néanmoins, les organisations les plus efficaces utilisent le Big Data pour transformer leurs modèles métiers eux-mêmes. Et seules 40 % des données disponibles au sein de l’entreprise sont réellement analysées aujourd’hui ! Cela démontre qu’il y a un énorme potentiel à exploiter dans les années à venir.
En termes de technologies, les entreprises ont d’abord investi dans le stockage de grosses volumétries et dans l’accès aux données quels que soient leur provenance et leurs formats. Parmi les grands enjeux cités, 82 % des entreprises interrogées mentionnent la sécurité. La nécessité d’une étroite collaboration entre la DSI et les fonctions métiers est également soulignée par 75 % des entreprises.
« La maîtrise de la donnée constitue le cœur des enjeux de transformation des modèles économiques. Les entreprises les plus matures se distinguent surtout par une véritable vision de leur management sur le sujet de l’utilisation de gros volumes de données, ainsi que sur les ressources mobilisables pour mettre en œuvre cette vision. Notre étude montre que la France a un véritable leadership sur le Big Data, comparé aux autres pays européens », affirme Didier Krainc, directeur général IDC France.
Plus de 80 % des entreprises sont convaincues que l’explosion des données nécessitera la création ou le développement de nouveaux métiers. Elles sont conscientes des nombreuses compétences à acquérir quand elles se lancent dans un projet Big Data, et des multiples enjeux en termes de vision, process et technologie.
En conclusion, différents modèles de maturité ont été identifiés dans l’étude : 11 % des entreprises françaises sont aujourd’hui retardataires en matière de Big Data ; la majorité (42 %) sont encore opportunistes ; (34 % sont bâtisseurs ; 14 % sont visionnaires.
En s’appuyant sur son offre Atos Codex, lancée en Mai dernier, Atos propose en particulier un ensemble d’offres pour permettre aux organisations d’exploiter pleinement la valeur cachée de leurs données. Orientées métiers, ces offres comprennent à la fois conseil, design lab, solutions sectorielles et plates-formes logicielles disponibles en mode cloud, BPO ou appliance. Elles s’appuient aussi sur l’expertise d’Atos en calcul haute Performance, portée par son offre Bull, N°1 Européen du HPC.
« À l’ère numérique, bien analyser les données est devenu un avantage compétitif. Grâce à Atos Codex, nous estimons pouvoir aider les organisations à acquérir une belle longueur d’avance et changer la donne plutôt que de la subir », souligne Arnaud Bertrand, Group SVP, Head of Big Data and HPC.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine