Selon cette étude, la couverture et les attentes de tous les Français met en avant un fort potentiel des offres complémentaires et sur-complémentaires, tandis que la part d’assurés en complémentaire et surcomplémentaire santé demeure stable. Elle souligne «également la montée en puissance des contrats souscrits via l’entreprise, contrats qui optimisent la couverture des salariés dont la satisfaction s’améliore en 2 ans.

Autre enseignement, plus de 4 Français sur 5 sont couverts par une complémentaire santé, une part stable depuis 2015 avec cependant désormais 2/3 des assurés via un contrat d’entreprise / administration (+10pts en 3 ans). Ainsi, ce sont désormais 8 salariés sur 10 qui sont couverts par la complémentaire santé de leur société, et auprès de la population française la couverture par le contrat de l’entreprise devient le cas de figure le plus répandu, devançant les démarches personnelles pour un contrat individuel en perte de vitesse cette année. Les retraités demeurent les plus couverts en santé, devant les fonctionnaires et salariés du secteur privé tandis que les étudiants et chômeurs sont les moins protégés et en baisse cette année.

Par ailleurs, le souhait de renforcer une partie des garanties, notamment optique et dentaire, est le principal facteur de recours à une sur-complémentaire. Plus d’un assuré santé sur 10 bénéficie d’une sur-complémentaire santé, qu’elle soit en leur nom propre ou via la couverture de leur conjoint, une part en hausse tendancielle vs 2016 et qui pourrait être amenée à croître à l’avenir. En effet, une cotisation peu élevée, une amélioration des niveaux de remboursement et la présence de réseau de santé inciteraient près d’un Français non couvert par une sur-complémentaire sur 10 à y recourir. Ces prospects seraient sensibles à la recommandation d’une sur-complémentaire santé par des personnes de confiance, et sélectionneraient l’organisme proposant les tarifs les plus avantageux.

Au démeurant, près de 9 Français couverts par une complémentaire sur 10 en sont satisfaits, avec une part d’enchantés (très satisfaits) en hausse de 6 points vs 2016. Un taux de satisfaction similaire auprès des salariés et qui progresse également au global (+5 pts). En revanche, des actions pourraient être mises en place sur les éléments déclarés importants par les assurés mais qu’ils jugent moins satisfaisants à savoir : le fonctionnement de la complémentaire santé, la qualité des services, le conseiller (facilité à joindre, relationnel), l’adaptation aux besoins, une offre de prestation plus large.

Méthodologie :

Etude Complémentaire Santé 2018, Couverture et attentes de tous les Français et potentiel des offres complémentaires et sur-complémentaires. 3ème édition, réalisée par ARCANE Research auprès de 8.005 Français interrogés entre le 6 avril et le 9 mai 2018.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine