USAL’économie des Etats-Unis semble tourner à plein régime. Et affiche des prévisions de croissance pour le PIB réel du premier trimestre proches de 4 %. C’est, en tout cas, l’analyse de JP Morgan Asset Management, qui reconnaît avoir anticipé une croissance un peu chaotique au premier trimestre 2013.

Quand l’Europe est durablement plongée dans une crise sans précédent, l’économie des Etats-Unis semble fonctionner à plein régime, avec des prévisions de croissance pour le PIB réel du premier trimestre proches de 4 %. JP Morgan Asset management, qui publie ces données, reconnaît qu’il avait « anticipé une croissance un peu chaotique au premier trimestre, la hausse des impôts étant censée peser sur la consommation, le comportement des consommateurs a jusqu’à présent déjoué ces prévisions. Il s’avère au contraire que l’économie a accéléré sur tous les fronts, avec un niveau élevé de créations d’emplois, de commandes de biens d’équipement et de dépenses de consommation, en phase avec un secteur du logement qui a remarquablement surperformé les prévisions de prix et de mises en chantier sans cesse orientées à la hausse ». Face à cette situation, cet organisme continue d’anticiper « un certain ralentissement dans l’évolution des statistiques, reflétant l’impact différé des mesures politiques (hausses d’impôts, mise en place du séquestre au cours du deuxième trimestre) sur les dépenses et les retombées des publications en anticipation de la tendance ».

JP Morgan Asset Management rappelle que la hausse de la consommation a été soutenue par la récente croissance des revenus réels, l’effet de richesse positif lié à la hausse des prix des logements, des actions et l’amélioration du marché de l’emploi. Des paramètres qui semblent « avoir compensé le coup porté à la croissance par la taxe sur les salaires et les impôts sur le revenu – évalué à environ 1 point de pourcentage (pp) – quoique celui-ci pourrait encore faire sentir ses effets sur les données du T2. De plus, la modération des prix du gaz au cours du premier trimestre a contribué à doter les consommateurs d’un revenu complémentaire disponible. Malgré les inquiétudes relatives à la frilosité des consommateurs, leurs dépenses ont été un contributeur remarquablement stable à la croissance réelle du PIB depuis le milieu de 2011, en contribuant pour environ 1 à 1,5 pp à la croissance globale du PIB chaque trimestre ».

Du reste, le nombre de créations d’emplois publié, 88 000, est ressorti inférieur d’environ 100 000 par rapport aux attentes. Pour autant, la moyenne sur trois mois, à 170 000, est « en ligne par rapport à la tendance de 180 000 sur 10 mois et, tout comme les données sur les stocks, elle suggère que la production pourrait être légèrement supérieure aux dépenses, ce qui favorise l’hypothèse d’une croissance de la création d’emplois plus proche de 150 000 ».

Enfin, selon JP Morgan Asset Management, « le plus grand risque pour les perspectives économiques des Etats-Unis réside dans un éventuel ralentissement de la croissance mondiale. Si l’expansion des exportations poursuit son rebond après le recul enregistré au quatrième trimestre, celle-ci a été freinée par la faiblesse persistante de la conjoncture en Europe, avec une baisse des exportations vers cette région comprise entre 5 et 10 % sur un an, celles destinées à l’Amérique Latine et à la Chine restant confortablement en territoire positif à deux chiffres ».

Photo: FreeDigitalPhoto.net  

 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+


Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine