La néobanque devient la 1ère institution B2B en France à obtenir le statut d’établissement de paiement. Elle est agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution), organisme rattaché à la Banque de France. Une première en France qui va permettre à Qonto de créer plus facilement de nouveaux produits et services attendus par ses clients et d’acquérir une plus grande autonomie pour nouer des partenariats avec d’autres acteurs et s’étendre en Europe.

“Il nous a fallu seulement 6 mois pour obtenir notre agrément. Cela a pu se faire rapidement car notre dossier était solide, avec un business model prouvé, des milliers de clients satisfaits, un potentiel de croissance énorme en France et en Europe. Par ailleurs, l’ACPR a été très réactive et nous a permis d’échanger de manière très constructive,” explique Alexandre Prot, co-fondateur et CEO de Qonto.

Depuis son lancement il y a un an, Qonto avait un statut d’agent, tout comme les autres nouveaux acteurs sur ce marché. Elle est devient donc la première néobanque ciblant les indépendants et TPE/PME à obtenir ce statut d’établissement de paiement.

Cet agrément est une étape cruciale pour le développement de Qonto. Le statut d’établissement de paiement permet en effet de passer à la vitesse supérieure : compléter l’offre de services avec une plus grande flexibilité ; mettre en place de nouveaux partenariats avec des acteurs majeurs et complémentaires ; faciliter l’expansion européenne à partir de début 2019 grâce au passeport européen.

Cet agrément est également un gage de devoirs plus importants. Qonto a ainsi mis en place une équipe chargée du contrôle interne et des risques, ainsi que la gestion du back-office. Différentes tâches qui étaient depuis le lancement gérées par des partenaires externes.

Du reste,  la sécurité du service reste la même avec cet agrément : les fonds des clients sont cantonnés en lieu sûr chez Crédit Mutuel Arkéa.

Pour les clients : des bénéfices multiples. Ainsi, grâce à cet agrément, Qonto va rapidement et plus amplement compléter son offre avec des services d’agrégation de comptes et d’initiation de virements (liés à la réglementation DSP2), mais également lancer de nouveaux partenariats dans le domaine du crédit ou de l’assurance. En outre, Qonto sera alors complètement autonome sur son back office et pourra donc être encore plus réactif, par exemple pour les délais d’ouverture de compte. Enfin, il sera désormais possible de proposer Qonto aux TPE/PME partout en Europe qui manifestent chaque jour un véritable besoin.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine