A la faveur de l’ouverture de nos nouveaux bureaux à Barcelone et avec en toile de fond le Mobile Word Congress, le courtier a mené une étude en partenariat avec Ipsos Espagne pour mettre en lumière les différences et les ressemblances qui existent entre les Français et les Espagnols quant à l’utilisation de leur smartphone et la relation fusionnelle qu’ils entretiennent avec lui. Que veulent les utilisateurs de ces deux pays pour leur smartphone de demain ? Le 1/3 des sondés le veulent encore plus sécurisé.

Un constat : d’ici 2020, il y aura près de 3 milliards d’utilisateurs de smartphones. La place du mobile dans le quotidien des Français et des Espagnols n’est plus à démontrer et leurs attentes en matière de technologies et d’innovations sont de plus en plus exigeantes, c’est ce que révèle SFAM.

Ainsi, la confidentialité des données personnelles est une des préoccupations majeures des Français et des Espagnols. En effet, les consommateurs souhaitent être les maîtres de leur vie numérique. Ils veulent plus que jamais que leur vie privée soit respectée. Ainsi, 1/3 des sondés souhaiteraient que leur smartphone soit équipé d’un système de sécurité spécial contre le piratage.

Ils attendent aussi que leur « expérience mobile » soit facile et performante. Ainsi, en seconde position, ils souhaiteraient (25% des Espagnols et 30% des Français) que leur mobile soit doté d’un appareil photo plus puissant pour capter aisément les instants de leur vie quotidienne en HD. En 2017, 1.000 milliards de photos ont été prises via un smartphone et cette tendance n’est pas prête de faiblir.

D’autre part, les applis mobiles liées à la santé ont le vent en poupe auprès des utilisateurs de smartphone. Elles se comptent par milliers : Gluci Check pour surveiller son diabète, AllergoBox pour les allergies alimentaires… Ainsi, ils aimeraient dès leur réveil avoir des informations sur leur état de santé (pression artérielle, glycémie…) et des conseils pour aborder la journée en toute sérénité. Un souhait exprimé par 20% des Espagnols et seulement 11% des Français. Loin derrière, arrive la réalité augmentée avec seulement 8% de répondants en France et 10% en Espagne.

Enseignement important : 1/3 des français considère la perte de son smartphone comme la perte de sa mémoire. Corolaire, pour les Français comme pour les Espagnols, leur téléphone portable est devenu plus que jamais indispensable. Jeux vidéos, musique, GPS, appareil photo, traducteur et même terminal de paiement.

Le téléphone n’est plus un simple outil pour téléphoner, mais un véritable assistant personnel présent en toutes circonstances, voire une extension de nous-mêmes comme le considèrent certains : La moitié des Français et des Espagnols estiment que la perte de leur mobile signifierait perdre leur vie privée, et plus d’1/3 des Français (46 % d’Espagnols), que cela reviendrait à perdre une extension de leur mémoire.

A l’arrivée, 50% des sondés ne peuvent pas s’en passer aussi bien dans leur vie personnelle que professionnelle. D’ailleurs, 57% des Espagnols et 45% des Français passent entre 2h et 6h par jour sur leur portable. 6% des Français y passent même plus de 6h00 !

Plus d’1 français sur 10 a dépensé plus de 500 € pour leur dernier smartphone c’est donc sans surprise qu’ils déclarent être prêts à mettre le prix pour avoir un téléphone portable performant, polyvalent, capable de les accompagner dans tous les moments de leur vie. Les Français (57%) comme les Espagnols (68%) ont ainsi dépensé plus de 200 € pour leur dernier mobile. Certains sont même prêts à investir beaucoup plus, c’est ce que révèle SFAM. En effet, 23% des Espagnols et 16% des Français.

Face aux aléas de la vie, à l’investissement que les consommateurs sont prêts à faire et au lien fusionnel qu’ils entretiennent avec leur appareil, peu étaient assurés. Un réflexe qui s’inscrit de plus en plus dans les mœurs puisque sur les interrogés 13% ont déjà subi la perte de leur mobile et ils étaient 1/4 à avoir souscrit une assurance.

Méthodologie : cette étude a été réalisée au Mobile World Congress de Barcelone par Ipsos pour le compte du Sfam. Enquête conduite du 31 janvier au 4 février 2019 sur un échantillon de 800 personnes en Espagne et 800 personnes en France.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine