ASG Technologies, vient de dévoiler un nouveau rapport intitulé « The Future of Enterprise Data : Democratized and Optimized » (L’avenir des données d’entreprise : démocratisation et optimisation). S’appuyant sur les conclusions d’une étude menée auprès de 200 directeurs informatiques, le rapport révèle que la conformité est une préoccupation-clé. 50 % des sondés indiquent que leurs initiatives de gestion de données sont « toutes » ou « majoritairement » centrées sur la conformité. 53 % reconnaissent que si des progrès ont déjà été faits en matière de gestion des données personnelles – conformément aux règles de sécurité et à la réglementation – il reste néanmoins du chemin à parcourir.

Face au déploiement du RGPD et à l’introduction, dans un certain nombre d’états américains, de réglementations de protection de la vie privée (p. ex. le California Consumer Privacy Act), les entreprises sont confrontées à une pression considérable pour assurer et maintenir la conformité de leurs activités. Elles doivent, en même temps, réaliser des analyses sur l’ensemble de leurs données, afin d’optimiser leurs performances et rester compétitives.

Pour faire face à ces défis, 35 % des sondés veulent investir davantage dans la gouvernance des données en 2019, tandis que 28 % souhaitent investir plus dans leur traçabilité.

Plus généralement, au-delà de cet enseignement, d’autres résultats notables apparaissent dans cette étude : 70 % des directeurs informatiques interrogés indiquent avoir déployés un catalogue de données en libre-service ou un outil de business intelligence pour permettre aux utilisateurs professionnels d’accéder, de façon transparente, aux données pour les exploiter ; 50 % des directeurs informatiques estiment que de meilleurs outils de gestion des données en libre-service diviseraient par deux les requêtes des utilisateurs et soulageraient ainsi les équipes informatiques ; 81 % des équipes informatiques utilisent des données d’entreprise, contre 64 % des équipes financières, 63 % des équipes marketing et 57 % des équipes de développement commercial ; 66 % des directeurs informatiques indiquent que seule la moitié des ressources de leur entreprise est digitalisée. Pour 30% d’entre-eux, seulement un quart des ressources est digitalisé.

Méthodologie : ce rapport est basé sur une enquête menée auprès de 200 directeurs informatiques de grandes entreprises américaines issues de divers secteurs d’activité, tels que l’industrie, la technologie et les services financiers. L’enquête était axée sur les difficultés actuelles des entreprises – et plus particulièrement leurs directeurs informatiques – en raison des volumes considérables d’informations disponibles. Ces difficultés sont souvent aggravées par la nécessité de se conformer à un cadre réglementaire strict.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine