La version 4.1, est dans les bacs en janvier 2018, permettant à WebXL de proposer de nouvelles fonctionnalités métiers et une interface utilisateur plus ergonomique.

Effisoft, annonce en ce début d’année la disponibilité de WebXL 4.1, la nouvelle version de son logiciel qui simplifie davantage la gestion quotidienne des opérations de réassurance. La solution s’enrichit de nouvelles fonctionnalités métiers dédiées à la réassurance vie et non vie. Cette version bénéficie également d’une ergonomie repensée et de nouveaux imports standard.

A l’automne 2017, la série d’ouragans et les séismes au Mexique ont marqué la fin d’un cycle de six ans de baisse des tarifs de la réassurance, ce qui a poussé les acteurs du marché à repenser leurs programmes de réassurance et à concevoir des modèles de plus en plus complexes.

Dans le même temps, le renforcement de la réglementation sur le marché de la réassurance a entraîné une multiplication des contrôles tandis que la transformation digitale des sociétés d’assurance a donné aux départements réassurance davantage de moyens pour optimiser la gestion de leurs opérations, afin de gagner du temps mais aussi de réduire le risque d’erreurs.

Selon Julien Victor, directeur général d’Effisoft, « cette situation conduit les acteurs de la réassurance, notamment les cédantes, à s’équiper. En effet, pour répondre à ces enjeux, les professionnels de la réassurance investissent dans des solutions informatiques pérennes, capables d’automatiser la gestion de tout type de programmes de réassurance, du plus simple au plus complexe. Ils manifestent ainsi un intérêt croissant pour les fonctionnalités permettant la gestion des liens de rétention/protection entre contrats et des formes de couvertures événementielles.

Effisoft, qui édite depuis plus de 20 ans des solutions pour la gestion de la réassurance, est constamment à l’écoute du marché pour suivre les évolutions réglementaires, automatiser les meilleures pratiques et intégrer les clients au processus de développement de son logiciel WebXL, dont la nouvelle version sort ce mois-ci.

WebXL s’enrichit de nouvelles fonctionnalités en réassurance vie individuelle telles que la production de nouveaux reporting. En effet, l’utilisateur a désormais la possibilité d’appeler toutes les informations relatives aux polices ou aux sinistres sur les bordereaux pour s’adapter au format attendu par ses réassureurs. La version 4.1 simplifie également la détermination des commissions de réassurance vie individuelle (commissions de sélection) en intégrant des règles de calculs complexes.

Les modules de réassurance non vie sont aussi renforcés avec la gestion des catastrophes naturelles : « La nouvelle version de WebXL introduit la notion de clause horaire (hours clause) qui permet de limiter la durée d’un évènement, par exemple à 72 heures, et d’optimiser la plage horaire permettant d’obtenir le meilleur recouvrement possible des réassureurs. C’est une fonctionnalité qui relève de la gestion des catastrophes naturelles et qui a déjà séduit nos clients outre-Atlantique, les Etats-Unis étant particulièrement touchés par les tornades, tremblements de terre et autres sécheresses », déclare Grégory Moliner, directeur de la filiale américaine d’Effisoft.

Après avoir effectué en 2013 une refonte complète de l’expérience utilisateur de son logiciel WebXL, Effisoft améliore à nouveau l’ergonomie de son application. Les administrateurs bénéficient de plus de fonctionnalités avancées comme le suivi des modifications par envoi d’emails automatiques et la limitation de la taille des documents attachés. De plus, l’application s’est enrichie d’une interface utilisateur contextualisée et de contrôles automatiques pour la cohérence et la qualité des données.

WebXL V4.1 est dotée d’une série d’imports standard favorisant l’intégration simplifiée de WebXL aux autres applicatifs clients. Ces nouvelles interfaces couvrent un périmètre fonctionnel très large de l’application : polices, primes et sinistres, sinistres individuels et événements, contrats de réassurance, participations, taux de change, etc. Les saisies manuelles peuvent ainsi être évitées tandis que de nombreux processus sont désormais automatisés, tout ceci au profit d’une meilleure productivité au sein des départements réassurance.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine