Le 30 août  2018 est à marquer d’une pierre noire dans les finances publiques en France : les protagonistes para-administratifs de ce bras séculier de l’Etat dans l’assurance et la banque vont être unis. A tous les deux, ils présentent un bilan qui pèse plus de 1000 milliards d’euros, rien que ça ! Le fruit de cette synergie est presque déjà consommé dans les faits, puisque les deux acteurs œuvrent de concert dans plusieurs domaines dont l’assurance emprunteur par exemple, à travers des réseaux principalement bancaires qui doivent se frotter les mains.

Ce nouveau pôle, qui va en fait entériner ce que le marché nous a montré réellement, en l’occurrence la  prégnance de la bancassurance sur l’assurbanque, bénéficiera avant tout à la banque (voyez la santé des bancassureurs sur le terrain, par opposition à l’assurbanque qui reste un vœu pieux, un … acte somme toute manqué, un chantier mort-né.) Il profitera donc, selon nous, avant tout au concept de bancassurance. N’en déplaise aux analyses du ministre Bruno Le Maire, il profitera bel et bien d’abord au secteur de la banque française dont il portera haut le flambeau partout dans le monde (au Brésil notamment où le nouveau mastodonte consolidera sa position de leader, ndlr).

Mais le ministre n’oublie pas en passant le poids de la cellule souche, à savoir La Poste, et pour cause, cette multi-centenaire « a six siècles d’existence », a rappelé le ministre de l’Economie, lors d’une conférence de presse. Au-delà de la chronologie, l’enjeu est de taille, humainement, quand on sait qu’elle emploie 253.000 collaborateurs et gère 17.128 points de contacts qui vont porter ses velléités phygitales. Si elle montre des muscles quand il s’agit de vendre des contrats d’assurance santé sur Internet avec des chiffres faisant pâlir plus d’un assureur santé, son objectif premier n’est pas de faire des cadeaux au marché de l’assurance, on s’en doute. Mais la menaces implicites des GAFA, se concrétisant peu à peu, et surtout celle des  BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiamo), conceptualisés dans l’ouvrage de Yves Eonnet et Hervé Manceron intitulé « Fintech, les banques contre-attaquent, chez Dunod, qui avancent tel le tueur silencieux (l’AVC en l’occurrence), voire une tumeur maligne, proscrit l’inaction de l’Etat actionnaire et plaide pour une redistribution des cartes que mène le ministre au terme de laquelle  la Banque Postale détiendra plus de 55 % de CNP Assurances, et donc, de fait se renforcera dans la bancassurance. Quid de CNP Assurances dans ce tour de passe passe ? Elle devrait gagner en visibilité. Encore une fois, cette compagnie, rappelons-le, a la singularité de distribuer ses contrats à travers des partenariats noués avec des banques, principalement. Dire que ce nouveau mastodonte, quelles que soient les raisons de fond, de sa mise sur pied que nous ne contestons pas ici, officialise la mort de l’assurbanque, quelque part ! Oui, cette lecture que n’a pas faite Mr Le Maire, montrera sa vraie face un jour et finira par nuire au marché de l’assurbanque agonisant depuis belle lurette et dont les assises vont tanguer puis probablement rendre l’âme ! Avait-il besoin de cet enterrement de première classe ? La question reste rhétorique, et donc plus importante que la réponse. En attendant, de me défaire de mes habits noirs en signe symbolique de cet enterrement qui a oublié de dire son nom, méditons sur le poids de ce nouvel entrant sur le marché de l’assurance emprunteur, où, bancassurance ou pas, la loi doit être appliquée, démocratie oblige en France ! Et nous comptons sur le sénateur Martial Bourquin pour y parvenir ! Car ce n’est pas encore le cas. Mais laissons-lui le temps et il a le droit.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine