Equal Pay Day. Trois mots pour désigner un espoir : celui de voir enfin actée, l’égalité des salaires entre les femmes et les hommes au travail. Si vous découvrez ce concept, il est, pour le moins, fondé, sachez-le. Selon les chiffres avancés par l’organisme qui plaide pour une égalité salariale entre les sexes, la banque et l’assurance sont des branches financières où l’écart des rémunérations entre les deux populations semble encore avoir la vie dure.

Elle a eu lieu lundi 7 avril, cette Equal Pay Day. Juste un mois, jour pour jour ou presque, après la Journée internationale de la Femme. Autant de cérémonies pour les femmes montrent, si besoin était encore, le niveau de considération que l’homme a pour sa meilleure compagne. Faisons ici l’économie des mauvais traitements physiques reçus encore par certaines. Centrons-nous sur l’une de nos principales hypocrisies : le mépris de la femme au travail. Le mot est-il fort ? Si oui comment expliquer autant d’inégalités enregistrées dans les entreprises depuis belle lurette ? Selon les chiffres publiés dans le cadre de la 6ème édition de Equal Pay Day, une femme doit travailler en moyenne trois mois de plus pour gagner le même salaire annuel qu’un homme. Rappel important, l’effort supplémentaire à consentir n’a rien à voir avec les tâches ménagères, apanage du sexe dit faible.
Autres chiffres, en 2011, dans les secteurs privé et public, l’écart de salaire s’élève à 17,8 % pour les salariés à temps complet et à 18,7 % pour les collaborateurs à temps partiel. Il paraît que cette différence de rémunération atteint son score le plus important dans les activités financières et d’assurance, allant même jusqu’à 41,4 %. Honteuses statistiques d’autant que le secteur d’activité compte, dans son effectif global, 59 % de femmes, et un taux de cadres féminins parmi les plus élevés (41 %). Clairement, beaucoup de chemin reste à parcourir.
Pour atteindre une telle cible, un certain nombre d’acteurs engagés dans la Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) l’inscrivent tout naturellement dans leur programme. La Mutuelle des Motards a profité de la Equal Pay Day pour rappeler ses actions en la matière. Depuis 1999, le groupe a mis en place un programme d’égalité des salaires entre les hommes et les femmes. Un projet qui s’est inscrit, disons-le, dans le temps. Mais qui porte des fruits déjà mûrs.

Car malgré une équipe composée alors de 60 % de femmes, « la Mutuelle des Motards ne comptait que 10 % de cadres féminins, et jusqu’à 30 % d’écart de salaire avec leurs collègues masculins, à compétences et expériences égales », précise-t-elle. Au fil des ans, le spécialiste de la couverture des deux roues a mis au point une politique “volontariste de parité entre les hommes et les femmes jusqu’à atteindre la parité chez les cadres en 2008 ». Et réduire les écarts de salaires (moins de 7 % pour les cadres, moins de 2 % pour les employés en 2014).
D’autres porteurs de risques conduisent des efforts allant dans ce sens. Pour autant, la situation de la banque et de l’assurance est loin d’être des plus glorieuses malgré les annonces marketing de certaines directions. Quand la date du 7 avril, qui correspond au jour où la femme aura enfin touché le salaire que son collègue masculin aura gagné à la fin de l’année s’alignera-t-elle à cette dernière ? Il faudra encore attendre longtemps. Pour certains, l’an prochain, elle aura lieu courant mars, marquant ainsi d’autres efforts consentis par les entreprises. Souhaitons qu’elle arrive vite au 31 décembre pour qu’enfin, homme et femme puissent trinquer d’égal à égal.

Emmanuel Mayega
Rédacteur en chef

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+


Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine