Assurance & Banque 2.0 a réfléchi avec Oasys, cabinet qui travaille notamment avec les grandes banques de la place (Groupe BPCE, BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole, etc.) afin de comprendre comment aborder une rentrée efficacement après des vacances d’été et proposer des pistes d’actions pour négocier le virage du retour sans se retrouver dans le décor.

On le sait, la période de la reprise peut rester un moment stratégique où il faut relancer les équipes de collaborateurs revenant de longues et juteuses vacances (selon les cas, bien entendu). Mais comment faire pour bénéficier des mêmes performances qu’avant les vacances ? Selon Bertrand Samson, directeur de projets chez Oasys Mobilisations « au sortir de ces grands repos pendant lesquels le corps humain est habitué à un autre rythme (réveils et couchers à des heures différentes souvent tardives, fêtes), à l’instar des footballeurs à leur reprise, le manager doit privilégier un démarrage en douceur et une remise en condition. Rien de mieux que remotiver les troupes au travail et surtout les remettre petit à petit en mouvement ». Didier Deschamps parlerait de la période de décrassage. Comment ? En évitant ipso facto des objectifs intenses mais proposer d’abord ceux qui sont faciles à atteindre. C’est également le temps pour l’entreprise de s’occuper de ses managers qui vont réfléchir sur les objectifs à atteindre et les actions correctrices pour atteindre la cible de départ.

Mais surtout, avant de parler de travail stricto sensu, se lancer dans le « social talk » et les conversations informelles pour identifier éventuellement ce qui a changé dans la vie des collaborateurs. Ont-ils eu des difficultés pendant les vacances ? le moral est-il bon ?

Ces priorités individuelles ne doivent pas faire occulter la dimension collective de l’entreprise : l’occasion de faire un bilan depuis le début de l’année, présenter les priorités. Dans les banques et assurances, on peut choisir le support d’université d’été pour redynamiser les équipes managériales en soulignant comment on peut améliorer tel ou tel processus. En veillant toutefois à limiter la dispersion de l’énergie à travers des projets de renouveau indiqués plutôt pour le début d’année.

Enfin, Avant de présenter ces idées, Oasys a eu le temps de les expérimenter avec succès dans son cabinet d’accompagnement des transitions individuelles et collectives, son objectif. Le maître-mot et le fil conducteur restent une transition en douceur. Où l’humain reprend la place dans la banque et l’assurance, obsédés ( ?) par le digital qui doit rester pourtant au service de l’épanouissement des individus.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+


Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine