La branche des sociétés d’assurances est l’une des premières à signer un contrat de génération avec les organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC et CGT). En prévision, l’embauche de 2 000 jeunes  en CDI pendant la durée de cet accord.

Les contrats de génération commencent à être signés sur le terrain. Et les assureurs font partie des premières branches à y adhérer. Ainsi, la FFSA et le GEMA et les organisations syndicales ont noué un tel Gentleman Agreement avec les représentants syndicaux de CFDT, CFE-CGC, CFTC et CGT. A travers cet accord, les parties en présence confirment leur aspiration à accompagner les jeunes tout au long de leurs premiers pas dans la vie professionnelle tout en contribuant au maintien des plus âgés au sein de l’entreprise. Un triple objectif sous-tend cet accord, dans la droite lignée de ce que prévoit la loi : recruter des jeunes, maintenir des seniors dans l’emploi et promouvoir la transmission des savoirs.

Au terme de la signature de cet accord, l’embauche en contrat à durée indéterminée (CDI) de 2 000 jeunes est prévue dans les sociétés d’assurances tout au long de sa durée. En complément, certains collaborateurs seniors âgés de 57 ans et davantage seront maintenus dans leur emploi et le recrutement de salariés de 55 ans et plus se poursuivra.

Un des piliers du contrat de génération, la transmission des savoir donnera lieu à des actions au sein des entreprises de la branche. L’accord noué prévoit ainsi un plan d’accueil et d’accompagnement des jeunes au sein de l’entreprise et la réalisation d’un entretien de suivi des nouveaux embauchés. Dans ce contexte qui encourage le transfert des compétences, des tandems constitués de jeunes et de personnels expérimentés seront mis en place. Dans le même temps, des contrats de professionnalisation  et d’apprentissage seront déployés notamment à travers les réseaux d’Ambassadeurs des métiers de l’assurance. Enfin, du côté des aînés, le contrat signé exhorte les entreprises de la branche à être vigilants sur les risques professionnels, l’objectif étant d’améliorer la qualité de vie au travail.

Figurant parmi les dispositifs phares du programme de François Hollande, le contrat de génération vient ainsi de trouver un terrain d’application du côté des sociétés d’assurances. Cette signature intervient dans un contexte métier marqué par l’adoption chahutée de la loi sur la généralisation de la complémentaire santé (ANI sur la sécurisation de l’emploi) et celle sur la consommation, qui remet en question les conditions de renouvellement des contrats en assurance dommage. On le sait, plusieurs familles de porteurs de risques dénoncent ces mesures sources de fragilisation, selon elles, les fragilisent dans un contexte économique déjà chancelant. Cette décision vient souligner la maturité de la profession qui veut ainsi contribuer à la lutte contre le chômage des jeunes et la précarisation des aînés.

Du reste, La loi instituant la création du contrat de génération est entrée en vigueur le 18 mars dernier. Avec les emplois d’avenir et la loi sur la sécurisation de l’emploi, elle intervient comme le troisième grand pilier de la politique pour l’emploi du Gouvernement. Son objectif est de faciliter la signature de 500 000 contrats d’ici à 2017, sur la base d’une règle inédite : embaucher des jeunes et maintenir les seniors dans l’emploi. Avec en prime un transfert de connaissances des autres vers les uns.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+


Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine