La Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance Vieillesse (CIPAV) met en avant les options de gestion qu’elle a prises. Des options sources de chiffres positifs.

Ainsi, entre décembre 2009 et août 2014, les placements mobiliers sont passés de 1,4 Milliards d’euros à 2,6 Milliards d’euros, dont 423 Millions d’euros dus à de nouveaux apports de trésorerie et 743 Millions d’euros générés  par les performances de nos placements. Des exploits enregistrés sur une période pour le moins instable avec, à la clé des performances des placements à 5,4% par an. Selon Patrick Tauzin,  trésorier de cet organisme, « pour obtenir ce résultat, nous avons diversifié nos fonds et nos gestionnaires et nous sommes passés de 7 à 27 fonds ».

Un parc immobilier valorisé à 329 Millions d’euros

D’autre part, à l’initiative de son président et de la Commission des placements, en synergie avec la direction financière de la Caisse, cet organisme a diversifié son portefeuille, tant en matière mobilière qu’immobilière. Il s’agit notamment de la création de fonds thématiques comme le vieillissement de  la population, la minimum variance, les actions nordiques et des classes d’actifs telles que les obligations convertibles ; de la mise sur pied d’un fond indiciaire, dont l’objectif est d’optimiser l’allocation entre les actifs autorisés par la réglementation des caisses de profession libérales, est en cours, respectant une volatilité de 6%. Ce nouveau fond fera l’objet d’une communication particulière dans le mois qui vient ; la création d’un OCPI dédié, vient compléter ce dispositif et permet d’acquérir de nouveaux biens immobiliers en commun avec d’autres institutions de retraite.

Enfin, par rapport aux placements immobiliers plafonnés à 20 % des réserves par la réglementation, la CIPAV s’est séparée de ses immeubles sans rentabilité. Il en compte actuellement, valorisés à hauteur de 329 Millions d’euros et situés pour la plupart dans le quartier central d’affaires de la capitale. Enfin, il a acquis, en 2008, son nouveau siège dans le huitième arrondissement parisien.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine