Cette application de téléconseil médical lancée par l’éditeur Wopata propose à ses utilisateurs, dans un contexte de mobilité, de formuler des questions de santé en ligne auprès des médecins. Sa vocation : limiter les dérapages incontrôlés des sites Internet en matière de conseil en santé.

Boddy vient de prendre pied sur le marché français. Il s’agit d’une application mobile  lancée en avril dernier et disponible à partir des principaux environnements itinérants du marché : iOS, Android, Windows iPhone. Elle offre désormais aux consommateurs la possibilité de poser individuellement et anonymement des questions de santé à des médecins. La finalité recherchée est de contrer le manque de fiabilité de certaines sources d’information sur Internet, en faisant appel à des médecins.

Le modèle opératoire de Boddy est simple. Une fois inscrit à cet outil, l’utilisateur peut poser ses questions sur six thèmes : santé de la femme, sexualité, sommeil, nutrition, enfance et dermatologie. Si la première requête est gratuite, les autres sont facturées 5,99€. L’utilisateur est alerté par email ou notification push lorsqu’un médecin lui a répondu. Il découvre alors son nom et sa spécialité, ainsi qu’une réponse individuelle et détaillée.

Cette application propose également des conseils quotidiens et publics sur les six thématiques abordées. Un comité scientifique évalue les réponses et les conseils. Selon l’éditeur, « en aucun cas, il ne s’agit pour ces médecins de poser un diagnostic à partir des éléments fournis par les utilisateurs. Nous ne parlons donc pas de téléconsultation, mais véritablement de téléconseil médical. Les réponses peuvent venir en complément d’une consultation, si besoin, et servent d’accompagnement au grand public. »

Quid du modèle économique ? A l’heure où la tarification des actes de télémédecine s’apprête à faire l’objet d’expérimentations sur le terrain (article 33 du dernier Plfss), le fournisseur a opté pour une rémunération des médecins sur la base d’un taux horaire et non à la question. Ils sont formés à l’utilisation de l’outil et ont à leur disposition une base de connaissances balayant les six thématiques proposées.

Loin de relever de l’acte de télémédecine, cette initiative permet d’explorer de nouvelles pratiques qui peuvent, dans certains cas, contribuer à limiter les mauvais conseils sur le Net. Pour autant, rien ne saurait remplacer le colloque originel patient/médecin qui a toujours su montrer ses vertus.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+


Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine