Présent dans le mécénat de la protection et du développement solidaire depuis trois décennies, l’assureur français se lance dans une nouvelle approche de solidarité participative. En synergie avec My Major Company, expert du financement participatif, il s’engage à soutenir le développement associatif et entrepreneurial solidaire en France.

Cette action de mécénat s’appuie sur le site “partagerproteger.axa.fr”. Chaque mois et ce pendant un an, les internautes sont invités à voter en vue d’élire les initiatives solidaires, associatives et entrepreneuriales, soutenues par AXA France. Le porteur de risques a déjà sélectionné  six projets autour de trois thèmes qui répondent aux valeurs communes d’AXA France et de My Major Company : solidarité, environnement et prévention. La finalité de cette opération est de soutenir le développement associatif et entrepreneurial solidaire partout en France grâce à une démarche de financement complémentaire entre AXA France et les internautes.

Le mode opératoire en est simple. AXA France et My Major Company présélectionnent chaque mois 5 à 10 projets solidaires d’entreprises ou d’associations, et les soumettent au vote des internautes sur le site partagerproteger.axa.fr. Les trois projets ayant récolté le plus de votes reçoivent un don tremplin d’AXA France : 60 % du besoin de financement pour le premier, 40 % pour le second et 30 % pour le troisième. Enfin, les internautes sont invités à soutenir les projets, par un appel aux dons participatifs, sur le site de My Major Company.

Pour AXA France, il s’agit de présélectionner près de 100 projets solidaires tout au long de cette première année. Au total, 150 000 euros sont affectés à la concrétisation des 36 projets choisis par les Français.

Les 5 premières initiatives solidaires sont identifiées et soumises aux votes des internautes sur partagerprotéger.axa.fr du 20 novembre 2013 au 3 janvier 2014. En fait, le partenariat entre AXA France et My Major Company est le point de départ d’un nouveau programme global de mécénat chez AXA France qui capitalise sur l’ère du digital.

 

Plus généralement, le concept de “Partager Protéger” véhiculé dans le cadre de cette opération, est pour AXA France « une mission à part entière, une démarche interactive, signe d’un engagement volontaire, concret, et mobilisant toutes les parties prenantes de l’entreprise. “Partager Protéger” c’est aussi une volonté de mettre en cohérence toutes les actions menées dans le cadre de l’activité de mécénat d’AXA France, afin de mieux rassembler ses forces et mieux les employer », indique-t-on chez l’assureur. Et ce dernier d’ajouter : « L’engagement d’AXA France dans la protection et le développement solidaire est le prolongement naturel de son métier d’assureur. Ses actions de soutien, depuis plus de 30 ans, sont intimement liées à sa démarche de responsabilité d’entreprise. Elles vont d’AXA Entraide, créée en 1978, à AXA Atout Cœur qui a vu le jour en 1991 en passant par AXA Prévention lancée en 1984. Enfin, l’assureur soutient également le Fonds AXA pour la Recherche. Ce dernier apporte son soutien à des scientifiques et à des institutions dont les recherches sont liées aux risques environnementaux, aux risques pesant sur la vie humaine et les risques socio-économiques. 100 millions d’euros sont engagés pour soutenir des projets à travers le monde, dont 150 en France.

 

Trois questions à Céline Soubranne, en charge de la Responsabilité d’entreprise d’AXA France

«Nous inscrivons le Crowdfunding dans le prolongement de notre action de mécénat »

 

C. H. : AXA France poursuit son implication sur le terrain de la protection et du développement solidaire. Pourquoi avoir choisi le financement participatif pour avancer ?

C. S. : Il y a un an, Nicolas Moreau, notre Président-directeur général, nous avait demandé de réaliser un état des lieux de nos actions de mécénat et comment nous pouvions les redynamiser. Au terme de ce bilan, il a décidé qu’il fallait conforter la place de nos trois associations : AXA Entraide, AXA Prévention et AXA Atout Cœur. En complément, il a clairement décidé que nous devons pousser également le mécénat sur les supports digitaux. A l’heure du Web 2.0, cela facilite l’interaction avec notre écosystème, ce qui permet d’associer tout le monde à nos choix : nos collaborateurs, les clients, les internautes non assurés AXA, nos partenaires. L’une des façons de promouvoir cette interactivité est le Crowdfunding.

 

C. H. : Sur quelle base avez-vous retenu My Major Company ?

C. S. : Il s’agit d’un acteur reconnu dans le monde du financement participatif avec un fort ancrage régional. Il soutient beaucoup de projets. Faire voter les internautes dans le processus de financement de projets l’a séduit.

 

C. H. : Quid des autres formes de partenariats traditionnels ? Vont-ils pâtir de la montée en puissance du modèle de mécénat porté par le digital ?

C. S. : Une réelle complémentarité existe. Nous inscrivons le Crowdfunding dans le prolongement de l’action de nos associations. Avec en prime, la possibilité pour les internautes de participer au financement des projets que nous aurons retenus ensemble. Cela élargit notre champ d’action.

 

Emmanuel Mayega
Rédacteur en chef

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine